Nous contacter

Rolland Courbis : «sélectionneur de l’Algérie, pourquoi pas ?»

Publié

le

Interrogé ce mardi par le quotidien français Le Parisien, l’entraineur du Stade Rennais, Rolland Courbis a exprimé sa disponibilité à entrainer la sélection algérienne. S’il reconnait ne pas avoir de contact direct avec la FAF, l’entraineur Marseillais de 62 ans, qui ne figure pas dans les plans de Raouraoua, se porte candidat.

«N’importe quel entraîneur rêve d’être sélectionneur de l’Algérie. Il y a 25 à 30 joueurs, sans compter d’autres révélations en cours des deux côtés de la mer, c’est une génération qui fait rêver un sélectionneur,  a affirmé Courbis au Parisien.fr. J’ai un plan de carrière, comme tout le monde après avoir entraîné des clubs de Ligue 1, il est clair que j’ai envie de goûter au métier de sélectionneur. L’Algérie je connais bien avec l’USMA. Il y a là-bas des supporteurs et des joueurs passionnés. Avec la nouvelle génération, ce n’est pas compliqué».

Ayant gardé d’excellentes relations avec les frères Haddad, qui militent pour son intronisation auprès de Raouraoua, l’ex-entraineur de l’USMA ne cache pas sa disponibilité à rejoindre les Verts pour succéder à Christian Gourcuff. «Pour le moment rien n’est fait, il y a de la réflexion, c’est tout. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, sait très bien où je suis. On est en bons termes, la porte n’a jamais été fermée», concède ainsi Rolland Courbis, qui explique que son nom est régulièrement cité pour prendre en mains la sélection algérienne. «C’était déjà le cas il y a quelques années avant Vahid Halilhodzic. Voyez, ça repart encore, ce sont des agents qui en parlent et moi j’ai pas d’agent. Mais je vous le dis, pourquoi pas !? En ce moment c’est un peu compliqué pour moi au Stade Rennais, j’ai une saison à terminer, tranquille». Le message est bien passé.

Yassin B, LGDF

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.