Nous contacter

EN : Wilmots réclame 100 000 € par mois, Raouraoua dit non !

Publié

le

wilmots-non-raouraoua

Échec du premier round de négociations. Après une première rencontre ce vendredi matin à Bruxelles, Mohamed Raouraoua et Marc Wilmots ont défini les contours d’une possible collaboration mais ne se sont pas entendus sur un élément de taille : l’aspect financier. Réponse dans 48h avec une contre-proposition attendue de la FAF et une décision finale qui sera annoncée dimanche !



Comme prévu, le président de la FAF Mohamed Raouraoua a rencontré Marc Wilmots ce vendredi à Bruxelles et lui a exposé son désir de lui confier les rennes de la sélection algérienne. Si très peu d’informations ont filtré sur le contenu de la discussion entre les deux hommes, selon nos premières informations, aucun accord n’a encore été trouvé à l’heure qu’il est.

Les négociations ont ainsi butté sur l’aspect financier puisque l’ancien sélectionneur de la Belgique a placé la barre assez haut en réclamant un salaire net de 100 000 euros mensuels. Alors qu’il percevait une mensualité de 65 000 euros par mois à la tête des Diables Rouges, le technicien belge s’est montré plus exigeant pour travailler en Afrique étant par ailleurs courtisé par des clubs allemands de Bundesliga.

Réponse définitive dans 48h

Les deux parties se sont quittés en bons termes et rien n’indique que la piste est définitivement écartée puisque la FAF tient sérieusement à cette piste déjà considéré comme prioritaire avant la nomination de Rajevac. Ainsi une contre-proposition sera faite à Marc Wilmots et l’accord ou l’échec des négociations devrait être annoncé dimanche prochain.

Nabil B, LGDF




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.