Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie : Benlamri c’est défense de perdre

Publié

le

benlamrii

Djamel Benlamri est une pièce maîtresse de l’Équipe nationale. En défense centrale, il a ramené l’équilibre tant recherché. D’ailleurs, avec lui dans le onze de Belmadi, l’Algérie n’a jamais perdu. Il a la caractéristique « africaine » qui avait toujours manqué pour notre arrière-garde avant qu’il n’y soit incorporé.

Lors de l’unique défaite, au Bénin, en 35 matchs sous la houlette de Djamel Belmadi, il était sur le banc. Par la suite, le coach des Verts a toujours fait de lui un titulaire pour les rendez-vous importants. Et ça a commencé avec la victoire au Togo (1-4) qui enclenchait la série d’invincibilité.

Touche africaine pour la défense

Le fait qu’il évoluait à Al- Shabab Riyad (Arabie saoudite) n’a pas dissuadé le sélectionneur de le placer dans l’axe central en compagnie de Mehdi Tahrat dans un premier temps puis finalement Aïssa Mandi. Aujourd’hui, les deux font la paire. La complémentarité a été prouvée nombreuses fois. L’actuel pensionnaire du Qatar SC n’a jamais goûté à la défaite avec l’Algérie en 24 capes (dont 21 comme titulaire) avec Djamel Belmadi.

mandi benlamri charniere centrale defense djibouti vs algerie 4 0 12 novembre 2021 cairo stadium

Pour ce qui est de ses qualités, il y a son sens de placement et la bonne lecture du jeu. Aussi, quand il est dans un bon jour, il peut avoir une qualité de relance très bonne. Que ce soit sur des transmissions courtes ou longues. Malgré un passage raté du côté de l’Olympique Lyonnais la saison écoulée, le défenseur formé au NA Hussein Dey a réussi à s’extirper du trou d’air. D’ailleurs, il avait capté l’avertissement de Belmadi sur sa situation et sa compétitivité.

À l’écoute de Belmadi

À l’époque, le driver d’El-khadra précisait : « j’encourage le départ de mes joueurs vers l’Europe oui, mais il faut qu’ils jouent. Si c’est pour que ça termine comme Djamel Benlamri, qui est parti à Lyon sans y jouer, ça ne sert à rien » en mentionnant que « son manque de temps de jeu est un problème, il doit jouer tous les week-ends. Il doit se trouver un point de chute le plus rapidement possible. C’est une saison à oublier pour lui ».

La suite c’était un retour dans le Golfe. Benlamri a fait un pas en arrière sur le plan sportif pour rester dans les plans principaux en sélection. Pour ce mardi contre le Burkina Faso, il est attendu comme titulaire. Et ce, même s’il revient récemment de blessure. Face au Djibouti vendredi dernier, il a eu quelques minutes pour reprendre ses repères dans l’arrière-garde après avoir manqué les matchs d’octobre. Pour l’explication avec les Étalons, l’ancien joueur de la JSK et de l’ESS essayera de confirmer ce statut de ‘’talisman‘’.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.