Nous contacter

Equipe Nationale

CAM-ALG (0-1): Slimani, décryptage de la tête victorieuse

Publié

le

Slimani

Vendredi, à la 40e minute, Islam Slimani décollait de la pelouse du stade Japoma pour reprendre le ballon de la tête et le catapulter au fond des filets d’André Onana. Encore une fois, le coup de casque de l’attaquant pourrait écrire l’histoire de la sélection. Pourtant, quand on décrypte la réalisation, on se rend compte que la vitesse et la puissance qu’il a données au ballon sont surprenantes. Surtout que le coup franc de Youcef Belaïli était rentrant.

Le quarantième but en sélection et le 13e de la tête contre 22 du pied droit (dont 2 penalties) et 5 du pied gauche, Slimani a, encore une fois prouvé et fait parler sa qualité de finisseur en confirmant qu’il est redoutable dans le jeu aérien.

C’est dans ce même registre qu’il avait brillé lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil en égalisant face à la Russie pour offrir une qualification historique aux Verts au second tour du prestigieux tournoi international. L’un des buts les plus importants de l’histoire du football algérien. Près de 8 ans plus tard, il est toujours là avec son arme redoutable: sa tête. Lorsqu’il s’agit d’utiliser la cabeza”, le sociétaire du Sporting CP est très adroit.

Slimani is

Lecture de trajectoire, timing et placement du gardien

Sa maitrise du geste est à mettre dans la catégorie excellence. D’ailleurs, sa réalisation de vendredi contre les Camerounais en est la preuve. Sa tête était à la fois précise et puissante. Le plus étonnant est qu’il a repris un centre rentrant et non sortant. La rotation du ballon ne permettait pas de donner plus de vitesse à la trajectoire. Mais Slimani a réussi à le faire en prenant trois informations déterminantes à la fois: la direction de l’ouverture de Belaïli, le timing pour la détente et le placement du portier.

Pour l’aspect purement athlétique, sans être superbement bien gainé, il est impossible de mettre autant de puissance dans le coup de tête. Depuis toujours, on savait que SuperSlim se débrouille bien quand il est appelé à faire ses preuves dans ce domaine aérien. Mais force est de reconnaître que malgré ses 33 ans passés, son arme ne commence même pas à rouiller. Pour le plus grand bonheur de la sélection algérienne où il est déjà buteur historique avec 40 pions en 84 capes. Un statut mérité compte tenu de son dévouement et son abnégation.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe-du-monde-2022