Nous contacter

Equipe Nationale

Équipe nationale : Djamel Belmadi, invincible man !

Publié

le

belmadi direction can 2019

En battant le Nigéria, ce vendredi, en Autriche (1-0), Djamel Belmadi a réussi un coup double. Faire jouer son équipe bis et bonifier ses statistiques. Car le sélectionneur national, c’est 18 matches sans défaite avec la sélection A, s’il vous plait.

L’équipe nationale a réussi sa rentrée post-confinement en battant ce vendredi le Nigéria par la plus petite des marges, en Autriche (1-0). Un score minimal à l’issue d’une prestation subliminale qui a vu l’EN, pourtant complètement remaniée à l’occasion, dominer son adversaire du soir de la tête et des épaules. Un total de 60% de possession de balle qui témoigne d’une suprématie sans conteste d’un onze cohérent, stable, et solide qui a balayé d’un revers de main l’adage qui veut qu’un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Car vendredi soir, neuf sur les onze titulaires habituels n’ont pas joué, mais cela n’a pas empêché les Verts d’engranger une victoire au goût particulièrement appréciable du fait qu’elle a été acquise par une équipe new look, censée être la doublure de celle qui a remporté la finale de la CAN-2019 au Caire.

Viser toujours plus haut

Autant le dire tout de go, Djamel Belmadi a gagné gros, hier, en dépit du caractère amical du match. C’est que le technicien de 44 ans a insisté dès le départ pour confronter l’EN à des adversaires de premier rang. Le Nigéria en est incontestablement un. Le 29ème mondial et 3ème africain au dernier classement FIFA/CAF du mois de septembre offrait aux Verts un challenge de premier choix pour cette première sortie de la sélection algérienne de l’année 2020. Ce qui bonifiera au passage le classement FIFA de l’Algérie (35ème mondial et 4ème africain) qui doit impérativement rester dans le Top 5 africain en prévision du dernier tour de qualification à la Coupe du Monde 2022.

9 titulaires de la finale de la CAN absents

Nullement obnubilé par les statistiques, Djamel Belmadi a poussé le défi encore plus loin en alignant une équipe complètement remaniée. Neuf sur les onze titulaires habituels n’ont pas joué. Mieux, plusieurs éléments n’ont peu ou pas du tout de minutes de jeu dans les jambes sous le maillot Vert. Qu’à cela ne tienne, les coéquipiers de l’excellent Mehdi Tahrat, qui a eu l’énorme responsabilité de remplacer Benlamri, hier soir, ont perpétué la tradition en alignant une 18ème match sans défaite. Le 19ème pour Djamel Belmadi qui compte une autre avec l’EN A’ qui était allée battre le Qatar (1-0) chez lui en décembre 2018, hors date FIFA.

Une EN à son image : caractère et personnalité

Jamais un entraîneur n’a connu une telle réussite en Équipe nationale jusqu’ici. C’est dire que Djamel Belmadi est en train de réaliser un parcours hors du commun avec les Verts qu’il a calqué à son image. Du caractère et de la personnalité. « Je veux qu’on soit une équipe difficile à jouer. On ne gagnera pas tous nos matches, ça c’est sûr. Un jour on perdra, mais même quand on perdra, je veux que l’équipe adverse souffre, et qu’ils arrachent une victoire contre l’Algérie difficilement » explique le patron des Verts.

Aussi, Djamel Belmadi nous a prévenus, mercredi en conférence de presse. « Je ne sais pas si vous allez le remarquer, mais nous allons essayer deux tactiques différentes, sans pour autant modifier notre philosophie ». Ce fut le cas. La victoire aime l’effort, pour reprendre l’expression consacrée, et hier, la victoire a aimé l’audace et l’esprit de défi de Belmadi. What else…

L’analyse d’après-match du sélectionneur Belmadi :




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.