L’ambition de Rajevac : la Coupe des Confédérations en 2017 !

Après le départ de Christian Gourcuff en avril 2016, la Fédération algérienne a décidé de prendre son temps avant d’annoncer le nom de son successeur, qui devra diriger les Fennecs en Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2017 et en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

Le Président de la Fédération avait défini de nombreux critères, dont l’expérience africaine et la participation à une Coupe du Monde. Le Serbe Milovan Rajevac, qui a déjà atteint les quarts de finale de la Coupe du Monde Afrique du Sud 2010 avec le Ghana avant d’être éliminé par l’Uruguay, a finalement été choisi.

Après avoir participé aux deux dernières Coupes du Monde, l’Algérie espère bien se qualifier une troisième fois consécutive à l’épreuve mondiale, ce qu’elle n’a jamais réalisé auparavant. Rajevac, dont le contrat court jusqu’en février 2019 affirme. “J’ai accepté de prendre les rênes de l’Algérie car j’aime les défis. Ma mission est de qualifier l’équipe pour Russie 2018. A titre personnel, je veux faire encore mieux qu’avec le Ghana, donc franchir les quarts de finale“, confie le nouvel homme fort des Verts.

Milovan+Rajevac+USA+v+Ghana+2010+FIFA+World+vSZGSAiKF_tlUne expérience avec le Ghana qui sera utile aux Verts

Le technicien serbe a l’habitude de réfléchir avant d’accepter une mission. Sa motivation vient de sa conviction que l’Algérie a plus que du potentiel. “Je connais bien les joueurs. Je les ai observés et soutenus à la Coupe du Monde 2014. L’Algérie était tout près d’éliminer l’Allemagne et d’atteindre les quarts de finale, mais l’aspect physique a fait la différence en faveur des champions du monde“, explique-t-il. “L’Algérie est la meilleure sélection africaine actuellement et je suis persuadé que nous allons atteindre les objectifs fixés par la Fédération“.

La Fédération ne voulait pas faire signer de contrat à Rajevac avant de connaître ses adversaires en qualifications pour la Coupe du Monde, afin de mieux pouvoir définir les termes du contrat et les objectifs. “Le Cameroun, le Nigeria et la Zambie ont de bonnes équipes et une grande histoire footballistique. Notre groupe est bien celui de la mort car toutes ces équipes visent la qualification“, constate-il.

La Russie en tête pour 2018…et 2017

Malgré son optimisme, Rajevac est conscient de l’ampleur de la tâche qui l’attend : “Le football se développe de jour en jour en Afrique et nos adversaires sont forts. Nous devrons livrer une bataille chaque match sans oublier que nous sommes la meilleure équipe du continent“, prévient-il. “Beaucoup d’éléments entrent en jeu dans la réussite d’une équipe : le style de jeu, la participation de tous les joueurs en attaque et en défense, la bonne entente entre le staff et les joueurs sur le terrain, dans les vestiaires et lors des stages. Le côté humain joue un rôle important”.

Rajevac est arrivé en finale de la CAN 2010 en Angola et en quart de finale de la Coupe du Monde Afrique du Sud 2010 avec le Ghana. Le Serbe est convaincu que son bagage lui sera d’une grande aide à travers sa nouvelle mission algérienne mais il prévient déjà : “J’ai engrangé beaucoup d’expérience avec le Ghana. Pour faire aussi bien qu’avec le Ghana, il faudra cependant que tout le monde collabore : les joueurs, la Fédération, les médias, les supporters et le staff technique“.

trophée coupe des confédérationsPour disputer cette compétition il faut tout simplement gagner la CAN

S’il y a bien une chose qui ne le préoccupe pas, c’est la gestion des grands joueurs et des grosses personnalités dans un vestiaire. L’ancien sélectionneur du Ghana sait de quoi il parle après avoir géré des joueurs tels que Michael Essien, Asamoah Gyan et Sulley Muntari. “Quand le sélectionneur fait son job, la discipline s’installe naturellement dans le groupe. Je suis toujours pour doubler les postes en cas de pépins et cela n’a jamais posé de problèmes“.

Mais avant de penser à la Russie, le nouveau sélectionneur a autre chose en tête…”Je suis arrivé en finale de la CAN 2010 avec le Ghana mais j’ai perdu face à l’Égypte. Je veux aller à nouveau en finale avec l’Algérie et brandir la Coupe cette fois. Ce serait fantastique de participer à la Coupe des Confédérations en 2017, lance-t-il pour conclure.

La conférence de presse de Rajevac en intégralité !

Article publié sur le site de la FIFA


à VOIR aussi
Belaïli passeur décisif face à Al Taawon

Belaïli passeur décisif face à Al Taawon

CHAN-2020 Maroc-Algérie : Mission difficile pour les Verts à Berkane

CHAN-2020 Maroc-Algérie : Mission difficile pour les Verts à Berkane

Nice : Jean-Pierre Rivère met les bouchées double pour Attal

Nice : Jean-Pierre Rivère met les bouchées double pour Attal

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Juventus: Une offre à venir pour Mahrez !

Nombreux sont les clubs qui se sont renseignés s...

CAN 2019 : Cap sur la Côte d’Ivoire

L’Équipe Nationale a effectué ce mardi une séanc...

CAN 2019 : deux matchs amicaux pour les Verts avant la phase finale

Le président de la fédération algérienne (FAF) ...

U23 : les Algériens de retour au pays

La sélection algérienne des U23 a déjà regagné A...

Génésio : “Rachid Ghezzal a envie de rester à Lyon !”

Interrogé lors de la reprise des entrainements d...

Boxing Day : Leicester chute à Anfield

Trois de nos Fennecs disputaient le Boxing Day a...

Solidarité : Feghouli parrain d’un tournoi en faveur des Rohingyas

Footballeur au grand cœur, l'international algér...

Fédération algérienne anti-corruption sportive : Touati Lahcen élu président

Touati Lahcen, avocat et militant des droits de ...

Raouraoua : “Le contrat Adidas est faux et le maillot coûte 3 euros !”

Alors que les bilans moral et financier de la FA...

Amical U20 : l’Algérie s’incline face à l’Egypte (2-3)

La sélection algérienne des moins de 20 ans s'es...

Infantino: La FIFA promet de promouvoir le football africain

Le président de la FIFA, Gianni Infantin...

Click to Hide Advanced Floating Content