Sofiane Feghouli, le lion a rugi

En ce jeudi 11 juillet, l’Algérie avait rendez-vous avec l’histoire, pour son quart de finale de la CAN 2019. Comme face au Sénégal, c’est un vieil habitué que les Verts ont rencontré : la Côte d’Ivoire. En 2010, en quart de finale déjà, la victoire 3-2 (après prolongations) avait permis de passer au tour suivant. En 2015, toujours en quart de finale, les Éléphants avaient gagné 3-1. La belle a tourné en faveur des protégés de Belmadi et c’est Feghouli qui a marqué pour les siens.

Lors des rencontres du premier tour, le milieu de la Côte d’Ivoire n’était pas encore performant alors que celui de l’Algérie dominait les débats. On pensait à juste titre que les Verts allaient prendre l’ascendant au milieu. Bien au contraire, et contre toute attente, ce fut très difficile. La Côte d’Ivoire a haussé son niveau et il fallait répondre au combat physique et technique imposés par les Éléphants. Du côté algérien, c’est Sofiane Feghouli qui a été l’homme de la situation. Par son abattage sur tout le terrain, il a été au niveau du défi imposé avec la générosité qu’on lui connait.

L’offensif de Galatasaray a répondu par sa technique, sa vivacité, et son abnégation. Ces efforts ont été récompensés par un but plein de sang-froid. En effet à la 20e minute, il a repris au point de penalty un centre en retrait de Bensebaini. Un but salvateur pour les Verts puisqu’il a donné courage et force à toute l’équipe à un moment clef de la rencontre. Sur les 129 minutes jouées, il a délivré 44 passes pour un taux de réussite de 91 %. Il a beaucoup combiné avec Zeffane ou bien Mahrez. Quand il fallait aller de l’avant, il a plus combiné avec Belaili. Il a tiré deux fois au but et a réussi à récupérer quatre ballons dont deux dans le camp adverse.

Sa grande force est son courage à toute épreuve. Il ne lâche rien et va au bout de lui-même jusqu’à la dernière minute. Pour preuve le sprint qu’il fait à la 110ème pour revenir aider ses défenseurs. Pour arrêter Feghouli, il a fallu le blesser. Touché au mollet, il est remplacé à la dernière minute de jeu par Andy Delort. L’Algérie toute entière espère voir son lion sur le terrain face au Nigeria ce dimanche pour le compte des demi-finales de la CAN 2019.

Le but de Feghouli :

Fateh Le Coach, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Bennacer : ”Prêt à jouer où l’entraîneur voudra ! ”

Bennacer : ”Prêt à jouer où l’entraîneur voudra ! ”

Coupe arabe : la JS Saoura écrase un club comorien 5-0 !

Coupe arabe : la JS Saoura écrase un club comorien 5-0 !

Mercato : Slimani passe sa visite médicale à Monaco !

Mercato : Slimani passe sa visite médicale à Monaco !

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Résultats Foot #24 : Brahimi et Mahrez buteurs, Feghouli triple passeur

Comme chaque week-end, « La Semaine du Fenne...

Saha Ramdankoum – رمضان مبارك

A l'occasion du début du mois sacré de ramadan, ...

Mercato : West Brom ne lâche pas Slimani !

A la recherche d’un attaquant, West Brom...

ES Sétif : Djabou peine à retrouver ses capacités

De retour au bercail après une pige lucrative en...

Djamel Zidane joue sous un faux nom pour passer l’obstacle de la FAF

En cette période de mercato d'été où une véritab...

EN : Mbolhi, Feghouli, Halliche de retour contre le Cap-Vert

On efface tout et on recommence ! C’est la nouve...

Ramy Bensebaini, l’étoffe d’un leader

À 24 ans, l'ancien prodig...

Ligue 1 : Programme de la 28e journée

Les places sur le podium se joueront lors de cet...

ALG-GAM : Appels incessants au boycott sur les réseaux sociaux

A la veille du match Algérie - Gambie...

FAF : R.Haddad va quitter son poste de vice-président

Rebbouh Haddad, premier vice-pr...

Classement Fifa : l’Algérie à la 70e position

La sélection algérienne de football a perdu une ...

EN Olympique : L’Égyptien Badri en superviseur

Hossam Badri l'entraineur olympique des Pharaons ...

Click to Hide Advanced Floating Content