Nous contacter

Avenir

Aïssa Laidouni : « Je suis très heureux de cette première en Ligue 1 ! »

Publié

le

Joueur du SCO d’Angers, Aissa Laidouni a fait le week-end dernier ses premiers pas dans le monde professionnel en Ligue 1 française. Le jeune joueur de 19 ans a été titularisé pour la première fois par Stéphane Moulin au poste d’arrière droit contre Troyes et il a accepté de réserver ses premières impressions à La Gazette du Fennec.

Stade de l’Aube, 2 avril 2016, convocation dans le groupe angevin et finalement dans le 11 de départ. Comment as-tu appris ta titularisation ? 

Ce n’était pas prévu ! J’étais avec les remplaçants à l’échauffement au début du match et on se faisait des passes. A un moment, le préparateur physique est venu me donner une chasuble pour aller rejoindre les titulaires. Sur le coup je ne comprends pas trop, je vois Vincent Manceau (l’habituel titulaire à droite de la défense) par terre avec le docteur et le kiné à côté de lui. J’entends qu’il est forfait et que je le remplace dans le onze de départ. Les titulaires m’ont bien accueillis, ils m’ont mis à l’aise rapidement. Au début je me posais de questions mais très vite je me concentre sur le match et j’essaye de finir correctement l’échauffement avec les titulaires.

Tu es milieu de terrain de formation et tu as évolué latéral droit pour ta première en pro. As-tu déjà joué dans cette position ?

C’est vrai que de base je suis milieu, mais à l’entrainement j’ai déjà joué latéral droit et gauche, ainsi qu’en défense central. Ce n’est pas un poste que j’ai l’habitude d’occuper en match, c’est la première fois pour moi, mais dieu merci ça s’est bien passé.

bensaada laidouni angersLe jeune Laïdouni face au Tunisien Chaouki Bensaada

Comment as-tu vécu cette première titularisation ?

Je l’ai bien vécu, c’était que du bonus pour moi. J’ai essayé de me faciliter les choses en jouant simple et en défendant correctement. Après au fur et à mesure du match je me sentais de mieux en mieux, du coup je participais un peu plus au jeu offensif.

Qu’est ce que t’as dit Stéphane Moulin sur ta prestation ?

Il m’a dit que c’était bien. Mais en réalité il ne m’a pas beaucoup parlé, il a préféré féliciter le groupe qui venait d’assurer son maintien en Ligue 1. Il a mis en avant le travail de l’ensemble des joueurs. Ce que je trouve parfaitement normal, dans tout ça ma prestation passe en second plan.

Pour ta première en L1, vous condamnez définitivement une équipe à la relégation. Dans ces moments-là a-t-on une pensée pour l’adversaire ?

On est obligé de penser à Troyes. C’est une très bonne équipe qui a manqué de chance. C’est un but à la dernière seconde qui les condamne définitivement à la Ligue 2, c’est difficile c’est sûr mais c’est le football.

azamoum laidouni angersAïssa Laïdouni au duel avec l’Algérien Karim Azamoum de Troyes

Quelle est ta relation avec ton coéquipier international algérien Said Benrahma ? Parlez vous de l’EN ensemble ?

Said est un bon ami, on sort et regarde les matchs ensemble. On parle de l’Algérie entre nous. Il m’explique comment ça se passe et surtout comment ça s’est passé pour lui quand il était en sélection.

L’EN est-elle dans tes objectifs à court terme ?

Avant de penser à être international, je préfère penser à progresser dans mon club et on verra dans le futur inchallah.

Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec.

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.