Nous contacter

Focus

Algérie-Nigéria : Une histoire de suprématie

Publié

le

Algérie Nigéria Mahrez Kanu

Ce vendredi 9 octobre, sur la pelouse du Worthersee Stadion, à Klagenfurt, en Autriche, les équipes du Nigéria et de l’Algérie s’opposeront pour la 22ème fois de leur histoire. Si les deux ogres du continent se sont opposés dans divers compétitions africaines (CAN ou éliminatoires), ils se défieront, ce soir, pour la première fois en joute amicale.

Les premières confrontations ont eu lieu dans les années 70. Encore auréolée du combat pour son indépendance, la jeune nation algérienne défie avec succès le puissant Nigéria : match nul lors des Jeux Africains de 1973 et victoire, 1-0 (but de Bencheikh), dans la même compétition, édition 1978, à Alger. Mais les grands duels commencent vraiment dans les années 80.

Une Algérie dominatrice entre 1980 et 1990

En 1980, les Green Eagles organisent la Coupe d’Afrique des Nations. Puissant et soutenu par plus de cent mille supporters, le Nigéria survole sa compétition. En finale, il écrase, 3-0, une Algérie juvénile commençant un nouveau cycle avec de jeunes et talentueux joueurs. Dès lors, Algérie-Nigéria va devenir un classique africain. Jusqu’en 1990, CAN, éliminatoire de Coupe du Monde ou Jeux Olympiques, l’Algérie domine les débats. Avec des joueurs au sommet de leur art, comme Madjer, Belloumi ou Assad, El Khedra inflige six défaites au Nigéria. Les plus connues sont celles de 1981 (éliminatoires Coupe du Monde 82) ou de 1990 (CAN 1990).

Algérie Nigéria 1980

Un an après la finale de la CAN 80, Nigérians et Algériens se retrouvèrent au dernier tour des qualifications pour le mondial espagnol. En perte de vitesse, l’aigle nigérian n’a rien pu faire contre les vagues des guerriers du désert : victoire 0-2 à Lagos (but de Belloumi et Zidane). Les Verts confirment, quelques jours plus tard, à Constantine 2-1 (buts de Madjer et Belloumi). C’est le début du règne algérien ! Certains têtes à têtes, entre les deux nations phares du continent africain, ont été accrochés. Lors de la demi-finale de la CAN 1988, les 2 équipes n’ont pu se départager durant les 120 minutes de jeu. Il a fallu une séance harassante de tirs au but pour donner un vainqueur : 9 à 8 pour le Nigéria. Belloumi rate le dernier pénalty, cruel pour celui qui a porté l’Équipe Nationale durant la compétition. Le grand absent de cette CAN fût Rabah Madjer, champion d’Europe et vainqueur de la Coupe intercontinental avec le FC Porto. Officiellement blessé, il n’a pu participer à la compétition.

Algérie Nigéria 1981

Algérie Nigéria 1981

C’est d’ailleurs lors d’un match contre le Nigéria, éliminatoire des J.O.  Séoul 1988, à Annaba, victoire 1-0 (but d’Oudjani), que le Ballon d’or africain 1987 refait surface. Non pas en tant que joueur mais VIP. Il descend sur la pelouse en costume, tout sourire, pour saluer joueurs et officiels. Sacré « Mustapha » ! En 1990, Madjer et l’Algérie remportèrent leur CAN en infligeant deux défaites aux Nigérians : 5-1 (2 buts de Madjer, 2 Buts de Menad, 1 but de Amani), au premier tour, et 1-0 (but d’Oudjani) en finale. Ce seront les dernières victoires des Fennecs face aux Super Eagles jusqu’à la CAN 2019. Pratiquement 30 ans de disette !

Algérie nigeria

Une génération nigériane dorée

Malgré de très bons joueurs comme Saifi, Saib ou Tasfaout, les Verts n’ont jamais réussi à vaincre la génération dorée des Yekini, Amokachi, Nwankwo Kanu ou autre Obi Mikel. Pis encore, l’Algérie subie deux cinglantes défaite 4-1 en 1994 et 5-2 à Oran, en 2006. Foudroyée par une décennie noire et une instabilité chronique (fédération, entraineurs, joueurs), l’équipe algérienne n’a pu qu’à de rares moments être au niveau de son rival (qualification Coupe du Monde 2006 – défaite 1-0, à Abuja, avec un excellent Bougherra, pour sa 2ème sélection). Alors que le Nigéria côtoie les grandes nations lors des coupes du monde (8eme de finale en 1994, 1998 et 2014), Jeux Olympiques (médaille d’or en 1996, médaille d’argent en 2008), l’Algérie broie du noir. Il faut attendre 2019 et l’arrivée de Djamel Belmadi à la tête des Verts, pour qu’enfin la courbe s’inverse. Sur un coup franc magistralement tiré par Riyad Mahrez, à la dernière seconde de la partie, l’Algérie met à genou son concurrent et ses 200 millions d’habitants : victoire 2-1 !

Algérie Nigéria 2010

Durablement ? On le saura ce soir. En hibernation depuis pratiquement un an, pour cause de COVID-19, les deux équipes, amoindries, s’opposent pour la première fois de leurs histoires en match amical. Jusqu’à aujourd’hui, il y a équilibre parfait pour le nombre de victoires : 8 de chaque côté, et 5 matchs nuls. La balance basculera-t-elle du côté des Super Eagles ou des Guerriers du Désert ?

Algérie Nigéria

 

 

 

 

>> Le but de Mahrez lors de la CAN 2019 depuis les tribunes :




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.