Nous contacter

Actualités

Handball/ CAN 2022 féminine : l’Algérie, au-delà du réel !

Publié

le

taibi face handball feminin dakar 2022 algerie

Dans un contexte très difficile qui dure depuis des années, dans le monde de la petite balle algérienne, l’équipe nationale féminine participe actuellement à la coupe d’Afrique des nations, de sa catégorie. La compétition se déroule à Dakar (Sénégal) du 9 au 19 novembre 2022. Les Vertes ont joué le 10 novembre, leur premier match de la compétition contre la meilleure équipe africaine actuelle, et depuis 10 ans, l’Angola. Ce premier match s’est soldé par une défaite logique des Algériennes (17-29).

Un constat amer

Le marasme dans lequel patauge le handball algérien est sans qualificatif. Sans vouloir faire le procès de ses dirigeants (Habib Labane a été incarcéré en prison cette semaine), nous sommes très loin des années fastes 80-90. La dernière bonne nouvelle remonte à 2014 et la victoire en CAN, jouée à domicile, de l’équipe nationale masculine. Depuis nous allons de désillusions en désillusions. Una cacophonie règne au sein de la fédération, peu de clubs forment des joueurs, le championnat n’est plus compétitif, une ou deux générations de joueurs gâchées…Et cela c’est du côté des garçons ! Le constat du côté des filles est encore plus alarmant. Seuls quelques clubs subsistent encore comme le meilleur d’entre eux actuel, le Handball Club El Biar, ou celui de l’ex-futur présidente de la fédération (Madame Karima Taleb) le CR Boumerdès.

Une fédération au abois

La fédération parlons-en ! Depuis la fin de l’ère Labane, la petite balle est gérée par un directoire, présidé par Abdelkrim Bendjemil, à qui on souhaite un prompt rétablissement. L’intérim qui se voulait de 2-3 mois dure depuis plus d’un an. Après 2 ans de Covid, où le handball était à l’abandon, le directoire a réussi (avec beaucoup de défauts) à relancer la machine : fin de championnat, coupe d’Algérie, participation des clubs en coupe arabe et relance de l’équipe nationale A, dirigée, aujourd’hui, par Rabah Gherbi. Les moyens et les résultats ne sont pas encore visibles mais après le néant des années 2019-2021, une lumière réapparait dans le noir absolu.

karima taleb election fahb annule

Il y a quelques semaines, une assemblée élective est organisée. Mme Karima Taleb en sort vainqueur. Cependant les résultats ne sont pas validés par la fédération internationale, faute de quorum pour l’adoption des nouveaux statuts de la fédération. Les cartes sont de retour dans la main, et finalement redistribuées. Le nouveau bureau fédéral, présidé par Madame Taleb est déclaré caduc ! Le 8 novembre a eu lieu l’AG extraordinaire pour l’adoption des nouveaux statuts et le 19 novembre prochain, une 2ème AG élective aura lieu. Madame Taleb va-t-elle être confortée dans cette élection ou bien verra-t-on un autre visage à la tête de la fédération ?

 La sélection féminine sans pilote à Dakar 

L’ex-nouveau bureau fédéral étant caduc, ses premières décisions tombent à l’eau. Entre autres, la nomination d’un nouveau staff à la tête de l’équipe féminine. Mme Taleb avait nommé Ryad Oulmane comme sélectionneur principal des filles. Son élection étant invalidée, l’ancien sélectionneur, Rabah Graichi est rappelé.

Ce dernier convoque une trentaine de filles en urgence, monte une équipe très rapidement pour un stage de préparation en Tunisie (2 matchs, 2 défaites). A l’issu de ce stage, il convoque 8 filles du championnat de France, dont l’expérimenté Nadia Bellakhdar (voir par ailleurs son entretien exclusif pour LGDF) et 10 joueuses du championnat local. Ce groupe s’envole pour Dakar, pour participer à la CAN 2022. L’Algérie est dans le groupe A, en compagnie de l’Angola, tenant du titre, la RD Congo et le Cap Vert.

handball team feminin selection can 2022 dakar bellakhdar ebn abdelhafidh zazai graichi

1er match, 1ère défaite 

Lors du premier match, les jeunes joueuses algériennes ont été confrontées à la meilleure équipe africaine : 14 fois championne d’Afrique et triple tenant du titre.

Le début du match était équilibré. Les coéquipières de Sabrina Zazaï tiennent bon 10 min (3-4). Mais l’Angola joue de sa puissance et sa vivacité en attaque. Les Algériennes sont maladroites aux shoots et laissent des espaces en défense. Les Angolaises en profitent pour creuser l’écart (5-13 à la pause). Lors de la 2èmepériode, l’équipe nationale essaye de revenir mais se fait punir à plusieurs reprises malgré un bon match de la gardienne Ben Abdelhafidh. Score finale 17-29.

Le prochain match pour l’Algérie se jouera dimanche 13 novembre (14h00 à Dakar), contre la RD Congo. Les Congolaises ont battu le Cap-Vert 19-7. Il ne faudra pas se louper lors de ce match déjà décisif. S’il y a défaite, les protégées de Rabah Graichi seront prématurément éliminées de la compétition. Un autre gâchis en perspective…

>> A suivre sur LGDF : un entretien exclusif avec la joueuse Nadia Bellakhdar !

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.