Nous contacter

Equipe Nationale

Info LGDF: Rayan Aït-Nouri n’a pas les Verts en priorité

Publié

le

ait nouri avant

C’est l’un des noms qui circulent le plus souvent. Rayan Aït-Nouri (21 ans) serait, pour de nombreux Algériens, un renfort de qualité pour l’équipe nationale. Le concerné, régulièrement convoqué chez les jeunes en France, a déjà été sondé par Djamel Belmadi par le passé. Mais il n’a pas montré l’enthousiasme de porter la tunique des Verts. La donne ne semble toujours la même. Selon nos informations et contrairement aux spéculations qui circulent ici et là, il ne fera pas partie des présents au prochain stage de septembre.

Dans un avenir proche, il serait impossible de voir Rayan Aït-Nouri honorer une présence dans un stage de l’EN. Il ne ferait donc pas partie des binationaux avec lesquelles “les discussions sont un peu plus précises” comme le notait Djamel Belmadi, sélectionneur des Fennecs, en juin dernier.

Mauvais indicateur: la réticence dure depuis 3 ans…

Ainsi, il n’y aurait pas d’arrivée imminente du latéral gauche de Wolverhampton (Premier League/Angleterre). Il faut savoir que sa piste a été explorée juste après le sacre de l’Algérie à la CAN-2019 en Égypte. En effet, Belmadi a programmé une rencontre avec le père du joueur à Lille en marge du match amical des Verts face à la Colombie. Accompagné par Kheireddine Zetchi, Farouk Ait-Nouri (le père) a échangé avec le sélectionneur national à l’hôtel des Verts. Par la suite, aucun contact n’a véritablement été renoué avec le clan du Wolf.

En outre, il faut savoir qu’à l’époque, le natif de Montreuil avait 18 ans et évoluait au SCO Angers (Ligue 1/France). Depuis, le protégé de Jorge Mendes (célèbre agent de Cristiano Ronaldo) a franchi un nouveau palier en rejoignant le championnat anglais pour un transfert évalué à 11 millions d’euros. Cela lui donne plus d’exposition et augmente ses chances de susciter l’intérêt de l’équipe de France A. Cette dernière serait l’aboutissement logique pour celui qui a fait toutes ses classes en sélections jeunes de l’EDF (U18, U19 et espoirs). Dès lors, El-Khadra ne serait qu’une alternative en cas d’incapacité à intégrer prochainement l’effectif des Bleus.

Aucune démarche d’entamée

En résumé, selon nos informations, Rayan Aït-Nouri ne figure donc pas dans la liste des convoqués de Djamel Belmadi pour le mois de septembre 2022 et n’a pas nullement entamé de démarche pour un quelconque changement de nationalité sportive. S’il ne ferme pas totalement la porte à l’Algérie avec un timide intérêt exprimé dans les médias, il n’en fait pas une priorité pour l’heure.

A seulement 21 ans, ce talent précoce souhaite véritablement s’affirmer en club. Il dispose d’assez de talent pour attirer déjà les convoitises des plus grosses cylindrées comme Manchester City ou Chelsea. Gageons que si Didier Deschamps ne le sollicite pas pour le prochain Mondial 2022 au Qatar avec la France, il pourrait alors songer plus sérieusement à un avenir avec l’Algérie. Pour l’instant, ce n’est tout simplement pas d’actualité.

>> Lire également notre dossier sur les binationaux :

Adli, Aouar, Gouiri, Aït-Nouri… le point complet sur le dossier des binationaux !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.