Nous contacter

Entretien Exclusif

Philippe Dupont : « La force de Taoufik Makhloufi, c’est son mental ! »

Publié

le

Entraineur du champion algérien Taoufik Makhloufi depuis mars 2015, le coach français Philippe Dupont est revenu pour La Gazette du Fennec sur ses rapports avec l’athlète algérien et son plaisir de l’entrainer au quotidien. Entre anecdotes croustillantes et confidences sur ses entrainements, l’entraineur français nous explique comment Makhloufi parvient à décrocher des médailles.



« C’est jamais facile de revenir après une longue absence, presque deux saisons blanches, c’était un challenge pour moi avec Taoufik. Il fallait retrouver des envies. La patience et le temps ça finit toujours par payer. La chance que j’ai avec Taoufik c’est qu’il sait gérer ce temps. C’est quelqu’un qui a toujours fait des choix en fonction de ses envies. Taoufik est un humain, il a eu besoin de se reconstruire pour rebondir. On espérait seulement faire un résultat à Doha pour accumuler de la confiance en prévision des JO 2020 à Tokyo » nous explique Phillipe Dupont qui ne s’attendait pas vraiment à une telle performance de Taoufik Makhloufi qui a décroché une belle médaille d’argent aux championnats du monde à Doha sur le 1500m.

« Après Rio il avait besoin de souffler un peu… »

« Le caractère de Taoufik, c’est qu’il donne beaucoup. Tous les champions sont comme ça mais lui c’est assez démesuré. La capacité qu’il a à donner beaucoup de sa personne, son mental, c’est impressionnant. Il a l’intelligence de canaliser ça et de se fixer des objectifs. Après Rio il avait besoin mentalement de souffler un peu…il a peut être bien eu le nez de le faire pour justement durer dans sa carrière » explique Philippe Dupont, considéré comme l’un des meilleurs entraineur au monde dans la spécialité du demi-fond.

« Il faut le bousculer pour le remettre au travail »

« Ce qui me plait dans ma collaboration avec Taoufik c’est qu’on est évidement touché par le talent des gens. J’ai été athlète, entraineur, j’ai côtoyé beaucoup de bons et grands athlètes. Ce que je retiens le plus, c’est les qualités humaines de Taoufik. Avec lui ça a pris un peu de temps à se mettre en place mais quand j’ai démarré ma collaboration c’était du partage. J’aime le respect que Taoufik a pour beaucoup de choses. J’aime son mental. Il permet d’avancer. A l’entrainement il est consciencieux, sérieux, rigoureux…le seul reproche c’est que je peux faire c’est que c’est long à se mettre en place ! Il faut le bousculer pour le remettre au travail mais une fois qu’il est dedans c’est bon on repart !« . Pour Phillipe Dupont, il n’y a pas de doute, pour aller chercher l’or à Tokyo, Taoufik Makhloufi devra très vite reprendre le chemin des entrainements. Un nouveau sacrifice pour un nouveau sacre espéré pour ce grand champion très estimé par tout un peuple.

>> Entretien avec Philippe Dupont en vidéo :

Avant de collaborer avec Phillipe Dupont en mars 2015, Taoufik Makhloufi a débuté l’athlétisme chez lui à Souk Ahras où il a été repéré très jeune par un certain Ali Redjimi. Passionné par son métier, ce technicien algérien est resté dévoué à son athlète en n’hésitant pas à l’encourager à se rendre à Alger afin de poursuivre sa progression, convaincu qu’il allait devenir un très grand champion. Éternellement reconnaissant envers l’homme, Makhloufi ne manque jamais une occasion de remercier son premier entraineur qui lui a permit de devenir le champion très apprécié qu’il est aujourd’hui. Dans cet entretien, coach Redjimi nous raconte les premiers pas du natif de Souk Ahras.

Entretien avec Ali Redjimi en vidéo :

Entretiens réalisés à Alger,

par La Gazette du Fennec avec Jow Radio,

Remerciements à Chérif Ihaddadene

>> Lire également l’entretien exclusif avec Taoufik Makhloufi :

Taoufik Makhloufi : « Cette médaille d’argent vaut du diamant à mes yeux »

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 PF

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.