Nous contacter

Interviews

Lakhdar Belloumi : « J’ai failli jouer avec Maradona au Barça »

Publié

le

maradona belloumi

L’ancien meneur de jeu de l’Équipe nationale algérienne, Lakhdar Belloumi (100 sélections, 27 buts), est revenu sur un épisode assez marquant de sa carrière pour le journal LeScore. Selon ses dires, il était proche de s’engager avec le FC Barcelone d’Helenio Herrera, en 1982, l’année de l’arrivée d’un certain Diego Maradona.



Figure du football algérien dans les années 80, Lakhdar Belloumi (61 ans) a enchanté les amoureux du ballon rond par son élégance et sa technique hors pair. Titulaire au sein de l’Équipe Nationale algérienne, le Fennec a participé aux éliminatoires de la Coupe du Monde 1982 en étant véritablement décisif lors de la dernière confrontation face au Nigéria (buteur à l’aller et au retour ; victoire 0-2 et 2-1).

Et c’est d’ailleurs à l’issue de ce match retour disputé à Constantine en 1981 que le natif de Mascara a été sollicité par le coach du FC Barcelone de l’époque, Helenio Herrera : « C’était à la fin du match contre le Nigéria pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 1982. Helenio Herrera est venu spécialement me superviser à Constantine pour négocier mon transfert. On s’est vu après le match, il m’a alors proposé de jouer au Barça. Je lui ai fait savoir que la loi de la Fédération algérienne de football ne permettait pas aux joueurs algériens d’évoluer à l’étranger avant l’âge de 27 ans. Il n’en revenait pas. Mais comme il me voulait à tout prix, il a insisté à ce que je l’accompagne au siège de la Fédération pour essayer d’avoir une dérogation pour moi. Je me souviens qu’on est allé voir le secrétaire général de la FAF le regretté Moulay. Il lui a expliqué que ce n’était pas possible parce que la loi ne le permettait pas » a déclaré le Ballon d’or africain 1981 pour Le Score.

« Et dire que j’ai failli jouer avec Diego Maradona… »

À la question de savoir si ce transfert avorté avait été une frustration pour lui, l’intéressé répondra : « C’est normal parce que c’était quand même le FC Barcelone qui me voulait à l’époque et pas n’importe quel club. Et dire que j’ai failli jouer avec Diego Maradona qui avait rejoint le Barça juste après le mondial 82. On aurait pu donc jouer ensemble et je ne sais pas ce que cela aurait donné sur le terrain. Malheureusement il y a eu cette fameuse loi décidée par le regretté Boumediene durant les années 70 et qui a bloqué avant moi plusieurs grands joueurs algériens durant cette période. Je peux citer les Lalmas, Hadefi et autres Selmi. En définitive, cette loi n’avait aucun sens ».

Une occasion manquée de voir deux artistes évoluer sous le même maillot. Après cet épisode, Lakhdar Belloumi aura également de véritables touches avec la Juventus Turin mais une blessure en Libye avec son club du GC Mascara en mars 1984 fera capoter le transfert. Par ailleurs, cette loi a, comme l’a rappelé l’ancien international, bloqué de nombreux joueurs du championnat local. D’autres, à l’instar de Rabah Gamouh, Djamel Tlemçani ou Djamel Zidane ont usé de subterfuges pour accéder à l’étranger. Des portraits à retrouver dans notre saga « Algériens & L1 ».

L’artiste Belloumi dans ses œuvres :




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.