Rabah Madjer : “Merci aux joueurs et surtout à Djamel Belmadi”

L’ancien sélectionneur des Verts, Rabah Madjer présent tout au long de cette CAN 2019 sur les plateaux d’une chaîne TV égyptienne, a tenu à féliciter son successeur Djamel Belmadi après le sacre continental décroché par l’Algérie. Alors qu’il estimait la mission “très difficile” avant la compétition et qu’il prédisait un “avenir très sombre” après son départ, Madjer a visiblement totalement tourné sa veste !

L’ancienne gloire du football national s’est dit très confiant durant cette CAN 2019 il a affirmé : «Dieu merci, nous sommes très contents de voir notre sélection remporter la CAN. Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises depuis le début de la CAN, j’étais vraiment très confiant quant aux chances de l’EN de gagner la Coupe d’Afrique. On savait, certes, que la tâche allait être difficile, vu qu’il existe des équipes solides dans cette compétition. Mais nous avons vu aussi que notre sélection a démontré de belles choses depuis le début du tournoi face au Kenya puis lors du match test contre le Sénégal ».

«Il y’a encore de la place pour la troisième et la quatrième étoile»

Rabah Madjer n’a pas caché son optimisme quant à voir une nouvelle fois l’équipe nationale décrocher une troisième et quatrième étoile : « C’est une consécration exceptionnelle. Après tant d’années d’attente, nous sommes arrivés enfin à décrocher la seconde étoile. Il y a aussi de la place pour la troisième et la quatrième étoile inch’Allah. Les joueurs ont montré à l’Afrique entière qu’ils sont de retour à la véritable place où ils méritent d’être. Cela avait été le cas lors des années 80 où nous étions l’équipe numéro 1 en Afrique.»

L’ancien numéro 11 des Verts a ajouté : « Déjà, bien avant que l’EN ne remporte cette CAN, j’avais dit merci aux joueurs, merci au staff technique et merci surtout à Djamel Belmadi. Il a su comment se comporter avec les joueurs. Il a donné une âme et beaucoup de confiance à l’équipe. Cela s’est traduit sur le terrain par cette combativité des joueurs que nous avons vus sur le terrain. Aux joueurs je dis vraiment bravo pour tous les efforts qu’ils ont consentis sur le terrain tout au long de la compétition. Ils ont vraiment amplement mérité leur consécration à la CAN ».

«De la stabilité et de la continuité dans le travail pour rester sur cette lancée»

Madjer a estimé qu’il faudra de la stabilité afin de rester sur cette lancée, il a déclaré à cet effet : « À présent, nous souhaitons que cette victoire constitue un véritable nouveau départ pour notre équipe nationale. Il faudra de la stabilité au niveau de notre sélection afin de bien préparer nos prochaines échéances qui sont les éliminatoires de la CAN 2021 au Cameroun ainsi que les éliminatoires du Mondial 2022 au Qatar. Je suis convaincu que cette consécration va donner plus de confiance à notre sélection nationale ».

« Les joueurs étaient fatigués lors de la finale… preuve qu’ils se sont donnés à fond »

« Nous avons vu que les joueurs étaient fatigués. Cela est la preuve qu’ils se sont donnés à fond lors des précédentes rencontres de cette CAN. Qu’est-ce qui manquait à cette équipe nationale ? Je dirais la stabilité et la continuité dans le travail. Moi, je fais partie du peuple algérien. Je suis très content et soulagé par la consécration de l’équipe nationale dans cette CAN 2019. Il y avait environ 30 000 supporteurs algériens aujourd’hui (Ndlr : vendredi) au Cairo Stadium. Ces supporteurs vont revenir au pays très soulagés par cette victoire. Nous sommes tous fiers d’avoir remporté à nouveau la CAN après une longue attente de 29 ans. »

« L’importance d’avoir gagné cette CAN »

Pour Rabah Madjer gagner le titre en dehors de ses terres est une opération difficile à réaliser : « En toute modestie, je dirais que nous avons gagné la CAN 1990 chez nous en Algérie avec l’art et la manière. À l’époque, nous avions battu le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Sénégal avec des joueurs qui étaient formés en Algérie. Aujourd’hui, les choses ont changé. Depuis 2010, nous misons sur les joueurs qui viennent de l’Europe. Je tiens à préciser que ces joueurs qui sont venus en sélection ont tout donné pour l’EN. J’avais bien dit que cette génération de l’EN devait gagner la CAN. Pourquoi ? Parce qu’il est vraiment très très difficile de gagner la CAN en Afrique.»

Yanni Abdelli, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Benrahma double passeur face à Millwall

Benrahma double passeur face à Millwall

Doublé de Hillal Soudani face à ORI Crète

Doublé de Hillal Soudani face à ORI Crète

CHAN2022 : Maroc – Algérie, Suivez le match en direct

CHAN2022 : Maroc – Algérie, Suivez le match en direct

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

CAN 2019 : les supporters algériens débarquent en masse au Caire !

C'est parti pour la CAN 2019 avec le jour J ce v...

Humilié 7-0 à Barcelone, le FC Valence est porté disparu !

Étrillé par le FC Barcelone sur le score ...

Sénégal : Aliou Cissé dévoile la liste des 23 Lions pour la CAN !

L’entraîneur des Lions de la Téranga, ...

Programme TV du samedi : Mandi dans le groupe face au Real !

De nombreux matchs à suivre ce samedi dans les c...

Mercato : Rachid Ghezzal refuse Everton !

Selon les informations de RMC Sport, Rachid Ghezzal a refusé la proposition d'Ev...

FAF : Zetchi se réunit avec les arbitres à Sidi Moussa

Le président de la fédération algérienne de foot...

Compétitions africaines : les clubs algériens fixés ce mercredi

Les quatre représentants algériens engagés dans ...

CSC: Meghni interdit d’entrainement

Drôle de traitement que celui réservé par le CS ...

Ligue 1 – 3ème journée : JSK-USMA, un “Classico” à la mémoire d’Ebossé

La 3e journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football qui a démarré hie...

Click to Hide Advanced Floating Content