Nous contacter

A La Une

JM 2022 : les sifflets contre la France provoquent la colère de l’Ambassade de France

Publié

le

france espagne bronca sifflet zabana JM Oran 2022

L’hostilité du public Oranais à l’égard de la France depuis le début des JM d’Oran a provoqué un énorme malaise lors du match France-Espagne (1-1) disputé au stade Ahmed Zabana d’Oran. Après les sifflets contre la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture, la tension est désormais à son comble avant le choc France-Algérie prévu dès demain !

Présent au Stade Ahmed Zabana lors du match de football France-Espagne (1-1), ce mardi 28 juin, le nouveau consul général de France à Oran, Alexis ANDRES a été littéralement choqué par l’attitude du public Oranais qui a copieusement sifflé la Marseillaise lors des hymnes nationaux. Pour marquer son mécontentement, il a tout simplement quitté la tribune officielle, avec son adjoint, pour finalement revenir prendre place après le coup d’envoi. Durant ce match, l’Espagne a outrageusement dominé la France sous les encouragements chaleureux du public local qui scandait “Espagna, Espagna” tout au long de la partie.

Le traitement réservé par le public algérien aux symboles de la France depuis le début des JM 2022 ne passe pas dans le camp français et une réaction des officiels est à prévoir selon nos informations. Rencontrés en fin de match, des joueurs de l’Equipe de France nous ont révélé le malaise grandissant en interne et l’incompréhension. “On entendait même pas l’hymne national tellement les sifflets étaient impressionnants” nous expliquait un joueur bi-national en off qui a nous a même révélé que des officiels algériens de l’ambassade se sont déplacés à l’hôtel des Français à Mostaganem pour présenter des excuses solennels après l’incident de la cérémonie d’ouverture.

France-Algérie, le stade du Martyr Zabana va gronder ! 

En mauvaise posture pour se qualifier après sa défaite face au Maroc à Sig (2-0), l’Algérie devra réaliser un exploit face à la France pour la 3ème et dernière journée du groupe A. Comme un symbole, les deux pays vont se retrouver au Stade du martyr Ahmed Zabana d’Oran qui porte le nom du premier martyr algérien de la Révolution guillotiné par la France le 19 juin 1956. Le sentiment anti-français qui prédomine devait s’accentuer lors de cette empoignade qui s’annonce déséquilibrée sur le plan sportif. Nul doute que ce match devrait encore cristalliser les rancœurs entre les deux pays et confirmer la tendance que l’heure de l’apaisement ce n’est pas pour demain.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.