Nous contacter

Entretien Exclusif

JO 2020 (Boxe)/ Imane Khelif : « J’espère marquer les JO et ramener une médaille »

Publié

le

imane khelif boxe unicity interview

banner unicity jo 90

Sa qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, son ascension impressionnante en à peine quatre ans dans le milieu de la boxe et son ambition d’aller chercher une médaille aux JO, Imane Khelif (22 ans), nous dit tout dans cette interview accordée à La Gazette du Fennec à Alger. C’était en marge de la signature de son partenariat de partenariat avec Unicity avant son départ pour les JO de Tokyo 2020.

>> Entretien vidéo avec Imane Khelif :

LGDF : Imane Khelif, peux-tu te présenter aux abonnées de La Gazette du Fennec ?

Imane Khelif : Je suis une boxeuse qualifiée aux Jeux Olympiques de Tokyo dans la catégorie -60kg. J’ai 22 ans. Je serai accompagné de Boualem Roumaïssa et Chaïb Ichrak. L’Algérie sera présente aux JO pour la première fois en boxe chez les dames.

As-tu imaginé prendre parts aux Jeux Olympiques lorsque tu as commencé à boxer ?

J’ai commencé à boxer en 2016 juste après les JO de Rio. Pendant le mandat olympique j’ai pu progresser. Si je n’avais pas l’ambition et le rêve de participer aux Jeux Olympiques, je ne serais pas qualifiée. Me retrouver à boxer aux Olympiades dans un laps de temps aussi court est en soi un exploit. J’essaie toujours de viser haut et repousser les limites. Et j’espère marquer les JO de par ma présence.

Après ta qualification aux Jeux Olympiques, il y a eu la pandémie du Coronavirus. Est-ce que cela perturbé la préparation de ce rendez-vous et as-tu trouvé du soutien durant cette période ?

Pour être sincère, le Coronavirus a perturbé la préparation de tous les athlètes. Mais il faut dire qu’on a fait beaucoup de regroupements. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) les a organisés avec la mise en place d’un dispositif de précautions COVID-19. Il était difficile de partir à l’étranger. Mais le MJS a facilité les choses. On a pu prendre part à quelques compétitions et faire des stages. El Hamdou li Allah.

« Affronter de grandes boxeuses m’a forgée »

Tu as signé un partenariat avec Unicity. Qu’attends-tu de ce parrainage ?

Le fait d’avoir un sponsor est une bonne chose. Je suis contente d’avoir pu signer ce partenariat. Je compte bien représenter la marque. J’espère être à la hauteur de la confiance placée en moi.

imane khelif boxeuse tournoi bosphore

Clairement, nombreux observateurs pensent que tu peux décrocher une médaille olympique. Surtout après ta victoire en finale contre la Russe lors du Tournoi International du Bosphore (Turquie). Penses-tu vraiment avoir des chances de terminer sur le podium ?

Les tournois internationaux ont été bénéfiques pour moi.  Avant le Tournoi international du Bosphore, j’ai boxé en Hongrie. J’ai affronté la Finlandaise, elle aussi médaillée de bronze à Rio. J’ai perdu en raison d’un arbitrage quelque peu tendancieux. Il faut savoir que des choses peuvent se passer en coulisse dans la boxe. Après, il y a eu la médaille d’or en Turquie où j’ai fait 4 combats face à une Polonaise, une Turque, une Kazakhe et la Russe pour terminer, que j’ai toutes battues.

Cette consécration en Turquie a-t-elle augmenté ton capital confiance ?

Certainement oui. Quand on affronte des boxeuses de qualité qui ont déjà fait les JO donc très expérimentées, cela ne peut que nous faire progresser. C’est aussi un réconfort parce qu’on se dit qu’on a aussi des capacités et de la qualité pour aller de l’avant et prétendre à ramener une médaille olympique.

« Mon but est d’être championne du Monde en 2021 »

On va revenir à vos débuts avec le noble art. Il ne t’a fallu que 4 ans pour te retrouver à boxer aux JO. Qu’est-ce qui a fait que tu progresses aussi rapidement ?

Le secret c’est que j’ai toujours mis la barre très haut pour ce qui est de l’ambition. Comme dit le proverbe : “des obstacles peut naître la motivation”. J’ai aimé la boxe et la boxe me l’a bien rendu. Je remercie Dieu pour ça.

Selon toi, quelles sont les boxeuses redoutables lors des JO qui pourraient te concurrencer pour une médaille et as-tu une idée sur elles ?

Il faut savoir que mon classement me permet d’éviter d’affronter les favorites d’emblée. Je suis classée dans le Top 5 mondial dans ma catégorie. Mais je sais qu’il y aura de boxeuse de haut niveau face à moi. Je citerais la Brésilienne Beatriz Ferreira, championne du Monde 2019. Il y a aussi l’Irlandaise, championne du Monde en 2018. Moi, mon but c’est d’être championne du Monde en 2021 incha’Allah.

imane khelif boxe unicity shoot

Les Jeux Olympiques ont souvent été une étape pour les boxeurs afin d’intégrer le monde professionnel. Est-ce qu’Imane Khelif a cet objectif ?

J’ai déjà pensé à devenir professionnel. C’est dans un coin de ma tête. Mais, pour moi, la priorité est d’aller chercher une médaille olympique. Je dois me concentrer sur ça parce qu’on est dans la dernière ligne droite.

Oui, mais penses-tu qu’une médaille olympique t’ouvrira les porte de la boxe professionnelle ?

Si je décroche une médaille, c’est sûr que le monde professionnel sera plus accessible pour moi.

« A Tikjda, je me suis retrouvée au milieu d’une forêt »

Imane est plus uppercut ou crochet ? Quel est ton geste favori en boxe ?

En boxe, un boxeur de grand gabarit ne boxe pas comme un petit et un cogneur ne boxe pas comme un boxeur très agile. Pour moi, j’aime boxer avec de la force en essayant de tenir mon adversaire à distance parce que j’ai de longs bras. Du coup, il y a plus moyen de placer des uppercuts (rire).

Doit-on comprendre que t’es plutôt boxe instinctive que tactique ?

Les données des combats changent. Chaque combat a ses spécificités. Parfois, on doit boxer avec de la technique, d’autres avec la tactique. Parfois, on doit faire appel à la combativité et l’instinct pour se sortir de certaines situations.

Si je t’ai posé cette question c’est par rapport à cet épisode au Centre d’entraînements à Tikjda. Une fois, t’étais sortie t’entraîner mais tu n’as pu retrouver le chemin du retour. Peux-tu nous donner plus de détails à ce propos ?

(Rires) Beaucoup de gens on entendu parler de cela. C’était notre premier regroupement après le début de la pandémie Coronavirus. On avait un entraînement. On est sorti courir. J’ai couru un peu trop vite par rapport à mes coéquipières et j’ai perdu mon chemin. Je me suis retrouvée au milieu d’une forêt. El Hamdou li Allah après une nuit passée dehors, je suis rentrée saine et sauve. C’est le plus important.

En tout cas, on espère que tu trouveras ton chemin vers le podium à Tokyo…

Merci.

Imane Khelif ambassadrice de Unicity :

facebook jo tokyo cover

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.