Nous contacter

Actualités

JO 2020 : Mais où est passé Hammad, le patron du COA ?

Publié

le

coa president hammad abderahmane president

Des éliminations à la pelle, une bourde administrative monumentale, un judoka qui se retire et met en danger la participation de la délégation, et le forfait de Makhloufi, à tout cela, le Comité Olympique algérien (COA) et son président Abderrahmane Hammad n’ont pas réagi. Le silence lancinant du côté de Ben Aknoun, où siège l’instance morale du sport Dz, est intriguant. Interloquant même !

Début juin dernier (juste avant les JO !), Abderrahmane Hammad (44 ans) a été confirmé aux commandes du Comité olympique algérien (COA) après avoir assuré l’intérim depuis le départ forcé de Mustapha Berraf. Une responsabilité qui implique d’être présent dans les bons et mauvais moments du sport national. Notamment durant un évènement majeur comme les Olympiades que l’intéressé a connu à Sydney en 2000 où il a décroché une médaille de bronze dans l’épreuve du saut en hauteur.

Une com’ ratée

Cependant, s’il s’était rendu à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger lors du départ du premier contingent de nos athlètes vers Tokyo, il faut savoir que le patron du COA n’a même pas adressé une lettre d’encouragement à l’endroit de nos sportifs. Cela aurait permis de rappeler les valeurs du sport et l’obligation de respecter la Charte olympique. Cette dernière a été transgressée par le judoka Fethi Nourine qui n’a pas respecté la 6e règle fondamentale. Le combattant a refusé d’affronter un adversaire pour des raisons extra-sportives.

hammad aeroport boudina avant tokyo depart

Le boycott de Nourine a failli compromettre la participation de l’ensemble de ses compatriotes aux JO. D’ailleurs, la chef de la délégation, Hassiba Boulmerka, a même été obligée de donner des explications sur cette décision au Comité Olympique international (CIO). Après coup, le successeur de Berraf n’a même pas jugé utile de réagir. Vint alors l’affaire des deux nageurs Oussama Sahnoune et Amel Melih qui se sont retrouvés en dehors des grilles de départ de natation. La raison : une bévue administrative commise par les gens délégués par le COA afin d’assurer le bon déroulement de toutes les démarches à Tokyo. Un fiasco.

Makhloufi forfait, et puis après ?

Dans cette affaire, Idriss Haoues, alors DTN à la Fédération algérienne de luttes associées (FALA), s’est retrouvé à remplir les fiches d’engagements des deux crawleurs lors de la réunion technique tenue la veille du début des compétition de natation. Malheureusement, Haoues s’est trompé de formulaire remplissant celui du forfait. Inadmissible à ce niveau. Là aussi, Hammad n’a pas bronché et le COA a tenté de camoufler cette affaire révélé par la presse.

En outre, ce lundi, il y a Taoufik Makhloufi qui a décidé de ne pas prendre part aux rendez-vous universel à cause d’une forme physique insuffisante. Une défection qui constitue un sérieux coup dur pour la représentation algérienne sachant le poids qu’a le demi-fondiste triple médaillé lors des deux dernières éditions des Jeux Olympiques à Londres (2012) et Rio (2016). Manifestement, le fait que le vice-champion du Monde 2019 du 1500m soit présent ou pas ne fait pas bouger d’un poil l’inertie au COA qui avait pourtant annoncé la veille le départ de Makhloufi pour Tokyo.

La gestion financière du COA en question…

Clairement, le boss de l’instance n’a pas marqué des points parallèlement à l’entame algérienne catastrophique dans ce rendez-vous nippon. Quand on ajoute à cela certains dossiers assez compromettants sur une gestion sombre des caisses de la structure sportive depuis quelques mois, on se dit que tout le monde porte des costumes sans avoir la carrure adéquate. Viré de son poste ces dernières semaines, l’ancienne directrice financière du COA aurait emporté avec elle quelques dossiers compromettants sur la gestion de Hammad (et des gens qui sont derrière lui) qu’elle compterait déballer prochainement.

Pourquoi Hammad n’est pas à Tokyo avec la délégation algérienne ? C’est la question que beaucoup d’observateurs se posent d’autant que le patron de la structure ne décroche plus à son téléphone depuis le début des Jeux. Très étrange. Aux dernières nouvelles qui nous sont parvenues de sources sûres, il n’y a pas que les officiels partis au pays du Soleil levant qui sont en vacances…

>> Les infos et résultats de Tokyo à suivre dans le FIL ROUGE :

JO 2020 – Le FIL ROUGE : infos, programme et résultats à Tokyo !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.