Nous contacter

#Team DZ

Le Sporting a-t-il acheté le silence de Slimani ?

Publié

le

slimani jaune sporting cp portugal

Même s’il lui restait une année de contrat, Islam Slimani a été contraint de quitter le Sporting CP. En effet, cela était inévitable après des tensions avec Ruben Amorim, entraîneur en chef. L’attaquant algérien a donné quelques indices sur cette “embrouille” dans un commentaire sur les réseaux sociaux. C’était sans s’étaler sur le sujet. Toutefois, son désormais ancien club ne semble pas avoir aimé cette attitude.

Ainsi, d’après Record, “le Sporting lancera un procès à l’encontre d’Islam Slimani si le joueur reparle (ou critique) de Ruben Amorim ou du club”. Par ailleurs, le média portugais révèle que “le club a déjà prévenu l’agent de l’attaquant algérien”.

Un avertissement intriguant

Cette démarche fait suite à un commentaire de Slimani sous un tweet du “Sporting CP France”, média francophone spécialisé dans l’actualité du club lisboète. En réponse à la publication, SuperSlim, qui a signé mercredi au Stade Brestois 29 (Ligue 1 Uber Eats/France), a écrit “ce qui s’est passé c’est qu’il [Ruben Amorim] n’a pas aimé que je sois performant et pour ne pas sortir son joueur à lui [Paulinho NDLR] il a du trouver des faux prétextes”.

Dans la foulée, il a assuré que “toutes ces vérités vont bientôt sortir”. L’avertissement émanant de la direction du team de Lisbonne aurait peut-être un lien avec une clause de confidentialité au moment de rompre le contrat. Toujours d’après les quotidiens lusitaniens, le Sporting CP aurait versé un dédommagement équivalent à la moitié des salaires restants dans le contrat liant le Fennec aux Lions. En échange, le buteur historique de l’EN ne devrait pas revenir sur ces derniers mois tendus chez le vice-champion du Portugal.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.