Nous contacter

A La Une

L’échange entre Halilhodzic et Song sur Tchaker

Publié

le

coach vahid halilhodzic gris

Vahid Halilhodzic fait partie des 7 sélectionneurs nationaux qui n’ont perdu aucun match au stade Mustapha Tchaker. Dans cet antre, l’équipe nationale était invaincue en 43 rencontres. C’était avant que le Cameroun, emmené par Rigobert Song, ne vienne s’y imposer mardi dernier. Une défaite qui a éliminé l’Algérie de la course en Coupe du Monde 2022. L’exploit camerounais était au centre de l’échange entre coach Vahid et le driver des Lions Indomptables vendredi en marge du tirage au sort du Mondial à Doha (Qatar).

C’est par Tchaker que Halilhodzic avait transité un 18 novembre 2013 pour qualifier les Fennecs en CDM 2014 au Brésil. Avec un taux de 90.9% dans 11 productions (25 buts marqués et 4 encaissés), le Bosnien est le deuxième sélectionneur le plus prolifique sur les lieux avec El-Khadra.

Vahid n’a même pas trouvé le qualificatif

Il en sait donc un peu sur la renommée de l’enceinte qui était la forteresse des Dz pendant de longues années avant d’être percée par les Camerounais. C’est pour cela qu’il mesure l’ampleur de l’exploit réalisé par Song et ses protégés en venant s’imposer à Blida. “Gagner à Blida il faut être…”, a lâché l’actuel driver du Maroc qui n’a même pas pu trouver le qualificatif pour terminer la phrase en s’adressant à son homologue du Cameroun.

Ce dernier, a répondu: “on n’avait plus rien à gagner. Pour gagner là-bas, ce n’est pas avec le caractère…” en indiquant sa tête comme pour dire que c’est la concentration qui a fait la différence. Un petit moment d’inattention a coûté le ticket mondialiste aux joueurs de Djamel Belmadi. Rien que d’y repenser…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.