Nous contacter

Equipe Nationale

Équipe nationale A’ : Mohamed Tougai, destiné à la cour des grands

Publié

le

Tougai Liban Algérie A’

Titulaire aux côtés de Mehdi Tahrat lors de la victoire face au Liban ce samedi (0-2), Mohamed Amine Tougai a délivré une prestation très sérieuse dans une rencontre longtemps indécise. Le pensionnaire de l’Espérance de Tunis, formé à la Madrassa du NAHD, représente, par ses qualités et sa précocité, l’avenir de la sélection nationale. 

Les hommes de Madjid Bougherra peuvent être partiellement satisfaits après la victoire face au Liban (0-2). Partiellement car la qualification pour les quarts de finale est déjà en poche mais le contenu de cette deuxième opposition et la prochaine face aux Egyptiens doivent sonner comme un rappel à l’ordre. Longtemps mis en difficulté par une sélection libanaise qui avait tenu tête à l’Egypte avant de céder à 20 minutes du terme (1-0 ; but sur pénalty), les coéquipiers de Yacine Brahimi ont parfois manqué de rythme et de justesse technique dans les transitions offensives.

Un rendu aux avant-postes qui contraste avec le sérieux et l’application affichée par la paire Tougai-Tahrat. Beaucoup plus rassurante que celle face au Soudan (Benlamri-Bedrane), la doublette défensive a su gérer les différentes phases de cette rencontre face au pays du Cèdre. Si bon nombre connaissaient déjà Mehdi Tahrat, champion d’Afrique et capable de s’adapter à plusieurs cohabitations, le jeune Mohamed Tougai est encore inconnu du grand public. Et pourtant, celui qui a longtemps été courtisé par des clubs français avant son départ par la Tunisie fait partie des éléments les plus prometteurs de sa génération.

Maître dans les airs, adroit balle au pied

Pour cette deuxième rencontre, Bougherra avait décidé d’aligner une paire centrale new look. Et ce, toujours dans l’optique d’offrir le maximum de temps de jeu aux différents protagonistes en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (9 janvier – 6 février). « L’objectif, notamment pour les joueurs de l’équipe première, est de retrouver un temps de jeu supplémentaire en vue de la prochaine CAN » avait expliqué le sélectionneur national A’, tout en ajoutant que le projet de la sélection A’ est intimement lié à celui des A.

Tougai vs Liban

Alignés avec les mêmes latéraux que face au Soudan (Benayada, Chetti), Mehdi Tahrat et Mohamed Tougai ont dû faire face à deux configurations différentes lors de cette opposition finalement remportée (0-2). Dans le premier acte, c’est un Liban recroquevillé dans sa moitié de terrain qui a laissé l’ancien joueur du NAHD venir se placer à la ligne médiane, gérant les discrètes sorties de balle adverses. Impérial dans les airs, le natif d’Alger s’aide d’une parfaite lecture de jeu pour ne pas être pris à défaut. Peu mis en difficulté en première période, Tougai s’est ensuite distingué lors des temps forts libanais. Ces derniers exploitant les espaces laissés par les Algériens, un peu moins lucides au fil des minutes de la rencontre.

Adroit balle au pied et défendant quasiment toujours debout, le double champion de Tunisie a notamment inhalé une incursion dangereuse et très souvent ressorti le ballon avec grande habilité. Au sortir de la rencontre, le défenseur central s’est exprimé sur ce second succès : « Hamdoulilah pour cette victoire qui n’a pas été facile à obtenir. Avec la motivation de tous et les changements du coach, on a prouvé que nous sommes un groupe de 23 joueurs et non pas seulement 11 ». Une prestation qui reste à confirmer lors des prochaines joutes qui attendent cette équipe A’.

Profiter du manque d’abondance

La sélection nationale, n’a, pas souvent été pourvue de profondeur conséquente au sein du secteur défensif. Djamel Belmadi l’avait d’ailleurs fait remarquer lors d’une conférence de presse : « On a un manque au niveau défensif car c’est un peu dans nos gênes de vouloir jouer en attaque ou au milieu et délaisser le secteur défensif »Depuis la CAN remportée en Egypte, le sélectionneur national a fait appel à plusieurs profils. Maxime Spano-Rahou, Ilias Hassani, Abdeljalil Medioub ou encore Ahmed Touba, ont été convoqués dans l’optique de venir suppléer les éventuelles défections des habituels titulaires.

Tougai vs Liban Meziani

Récemment, c’est Abdelkader Bedrane qui est venu remplacer Djamel Benlamri lors des dernières rencontres qualificatives à la prochaine Coupe du Monde. Présent dans les duels, l’ancien Sétifien, qui n’a réellement lancé sa saison, montre certaines lacunes balle au pied et n’est pas rassurant lors des relances. Des faits vérifiés une nouvelle fois lors de la victoire face au Soudan (4-0) où l’on a vu les deux défenseurs susnommés en grande difficulté lors des rares incursions soudanaises. Rajoutons à cela le manque de compétition d’Aissa Mandi en club, la présence de back-up capable d’être opérationnel devient désormais primordiale.

Préconvoqué par Belmadi en 2020, Mohamed Tougai allie qualité et jeunesse, une aubaine pour les échéances à moyen-long terme. Titulaire et encensé en Tunisie mais victime d’une fracture de la cheville à l’aube de l’année 2021, le jeune algérien (21 ans) n’avait pas pu confirmer ses bons débuts avec l’Espérance de Tunis. Mais les pré-convocations reçues montrent que l’ancien joueur de l’OM garde un oeil sur le pur produit du NAHD, à l’instar de Naoufel Khacef ou de Sofiane Bendebka. Alors que les sélectionneurs africains ont été autorisés à élaborer une liste plus élargie pour la CAN (28 joueurs), Mohamed Tougai pourrait profiter du temps de jeu accordé en Coupe arabe pour faire son entrée dans cette préstigieuse cour des grands.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_arabe_2021