Nous contacter

Actualités

Ligue 1 DZ (2021-2022) : Les clubs les plus actifs durant le mercato estival 

Publié

le

Ibrahim chenihi USM Alger

En dépit de la crise financière aiguë que traversent la majorité des clubs de l’élite, ainsi que les répercussions de la pandémie du COVID-19, le marché des transferts a connu certains mouvements dont chez certaines formations qui n’ont pas hésité à renouveler pratiquement l’intégralité de leurs effectifs, bafouant ainsi le principe de la stabilité.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la majorité des clubs algériens, en butte à des problèmes financiers, ont tout de même pris le risque de faire leur marché des transferts, en abandonnant l’alternative de promouvoir leurs jeunes joueurs, issus de la réserve, ce qui auraient pu leur éviter de vider davantage leurs caisses. Depuis le 6 août dernier, les différents clubs de l’élite ont tenté de renforcer leur effectif avec des joueurs qu’ils espèrent seront bien performants durant cette nouvelle saison. Et les clubs les plus actifs durant ce mercato sont l’Olympique Médéa, l’USM Alger et la JS Kabylie.

Apparemment c’est l’Olympique Médéa qui a battu tous les records, en révolutionnant son groupe avec l’arrivée de plus de 22 nouveaux joueurs, à l’image de Sid Ali Lakroum (Al-Markhiya/ Qatar), le défenseur Abderrahmane Nehari (ASO Chlef), ou encore l’attaquant Youcef Bechou (CR Belouizdad). Vient par la suite, la JSK du nouveau président Yazid Iarichene qui a remplacé Chérif Mellal, a réussi à recruter pas moins de 20 joueurs, dont le gardien de but international Azzedine Doukha, en provenance du club saoudien. Parmi les joueurs ayant quitté les Canaris on citera : Rezki Hamroun, Zakaria Boulahia, Souyad et Bencherifa.

Départs d’Amoura et Ghacha, retours de Meziane et Chenihi

Le CR Belouizdad, champion d’Algérie en titre, a plutôt choisi la stabilité en gardant la majorité de son ossature, en dépit du départ de son maître à jouer Amir Sayoud, qui a rejoint le club saoudien d’Al-Ta’ee, qui a fait couler beaucoup d’encore et qui a été très mal digéré par les fans du club. Par contre, on citera l’arrivée du coach brésilien Marcos Paqueta, à la barre technique et le recrutement de l’attaquant libyen Anas Al-Musrati (Hilal Benghazi/ Libye), du défenseur Ahmed Aït Abdeslam (JSK), et de Sabri Cheraïtia (CS Sfax/ Tunisie). Du côté du club qui a fêté cette année son centenaire à savoir le MC Alger, s’est contenté d’engager des joueurs peu connus au bataillon, à l’exception du gardien de but du MC Oran, Oussama Litim. En tout cas, la direction du club a renforcé l’effectif de l’équipe par une dizaine de joueurs.

L’autre club algérois l’USMA, a choisi des joueurs bien expérimentés pour enrichir son palmarès qui n’a connu aucun changement depuis 2019 dont le revenant Abderrahmane Meziane, après deux saisons passées à l’ES Tunis, et l’attaquant Ibrahim Chenihi (Damac FC/ Arabie saoudite). Pour sa part, l’ES Sétif, vice-champion d’Algérie, a opté pour la stabilité en prolongeant les contrats de ses cadors dont ceux d’Abdelkrim Nemdil (2024), Hocine Laribi (2023), Mohamed Khoutir Ziti (2024) et Akram Djahnit (2024). Côté départ on citera celui de Youcef Laouafi (ES Sahel/ Tunisie), de Houssam Ghacha (Antalyaspor, Turquie) ou encore celui l’attaquant international Mohamed Amine Amoura, transféré au FC Lugano (Suisse). Les autres clubs de la Ligue 1, dont les deux promus le RC Arbaâ et le HB Chelghoum-Laïd, se sont contentés de recruter selon leurs moyens financiers.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.