Nous contacter

#Team DZ

Ligue 1 – FC Metz : Passeur, Farid Boulaya s’incline face au PSG (1-3)

Publié

le

Farid Boulaya Metz Strasbourg

Titulaire, comme à l’accoutumée, dans le onze de Frédéric Antonetti, Farid Boulaya a délivré sa sixième passe décisive de la saison face au Paris Saint-Germain. L’Algérien réalise l’exercice le plus profilique de sa carrière au sein de l’élite française.

Le FC Metz-PSG de ce samedi lançait le sprint final pour le titre de champion de France 2021. Fait inédit depuis l’instauration de la victoire à trois points, quatre équipes se tenaient en trois petits points à l’aube de cette rencontre. Lille, le PSG, Monaco et l’Olympique Lyonnais d’Islam Slimani et Djamel Benlamri sont au coude à coude pour le fameux graal hexagonal. Déjà sauvé mais trop loin des places européennes, le club messin termine cet exercice 2020-2021 sans grand objectif. Titulaires, Alexandre Oukidja et Farid Boulaya se sont finalement inclinés face à l’ogre parisien (1-3). À noter que le premier cité s’est notamment illustré en seconde période, retardant le break du club de la capitale grâce à deux arrêts face à Di Maria et Bakker.

Boulaya, de son côté, a alterné le bon et le moins bon, sur la lignée de ses matchs disputés depuis quelques semaines. Passeur sur le but de son coéquipier Centonze, l’Algérien reste le métronome de l’équipe drivée par Antonetti et les mauvais résultats (aucune victoire en Ligue 1 depuis le 27 février) coïncident fortement avec la forme en demi-teinte du Fennec de 28 ans (3 sélections, 1 but). Néanmoins, ce coup de mou ne peut cacher la très bonne saison du club et de son numéro 10. Auteur de cinq buts et six passes décisives, Boulaya réalise sa saison la plus prolifique dans l’élite française. Des performances qui va permettre à celui qui est en fin de contrat en 2022 de s’attirer les projecteurs de clubs plus huppés.

Antonetti : « On va tout faire pour le prolonger »

Régulièrement annoncé du côté de l’Olympique de Marseille notamment, le natif de Vitrolles pourrait profiter de cette belle saison pour connaître le niveau européen. Dans ce cas précis, il faudrait déjà que le club olympien assure sa place en Ligue Europa ou en Ligue Europa Conférence. Du côté du club, la volonté est surtout de garder celui qui est arrivé en 2018 pour 800 000 euros après une saison en prêt au sein du club lorrain.

Habitué de la Ligue 1, Frédéric Antonetti a notamment roulé sa bosse à l’OGC Nice, au Stade Rennais, au LOSC et désormais au FC Metz. Le coach de 59 ans s’est d’ailleurs exprimé sur les éventuels mouvements du prochain mercato estival : « C’est moi qui fixe les prix ! Et les sommes exigées seront très, très élevées. Notre effectif a un beau potentiel et nous ne sommes pas vendeurs. Tout le monde me connaît et sait que je serai intransigeant par rapport au travail effectué par l’ensemble du club pour faire progresser les joueurs. » Expéditif. Avant d’ajouter qu’une prolongation de Farid Boulaya est une volonté commune chez les Grenats : « On va tout faire pour le prolonger. »

Affaire à suivre..

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.