Nous contacter

#Team DZ

France : Troyes s’offre l’OGC Nice (0-1)

Publié

le

atal avant

Si Youcef Atal a rendu une belle copie, ce dimanche après-midi face à Troyes, il n’en demeure pas moins de l’OGC Nice et de son attaquant Andy Delort qui sont passés complétement à coté de leur match.

La Ligue 1 a repris vendredi dernier après une courte pause due à la trêve internationale. Christophe Galtier et ses poulains ont repris la compétition, ce dimanche, lors d’un déplacement à Troyes, qui leur a couté des points en moins au classement général.

La mission était d’empocher les trois points, c’est raté ! Méconnaissables face à leurs adversaires du jour, les Aiglons ont été surpris d’entrée de jeu avec un but dès la 4ème minute de la rencontre. Malgré les offensives multiples des visiteurs pendant le match, l’ESTAC parvient à tenir le coup jusqu’au coup de sifflet final et enregistre une belle victoire qui leur permet de sortir de la zone rouge.

Présent en conférence de presse d’après-match, Christophe Galtier n’a pas eu des mots doux à l’égard de ses joueurs “L’entame de match est catastrophique et tout le match est catastrophique. Quand on est aussi mauvais que cela sur 93 minutes, tout le monde a sa part de responsabilité, moi le premier. Troyes mérite largement sa victoire, par le jeu proposé et ce qu’ils y ont mis en terme d’engagement et d’efforts. Ils ont imposé leur rythme alors qu’on aurait dû imposer le nôtre. On a manqué de caractère, d’engagement et ça s’est ressenti dans le jeu, a-t-il lancé. C’est une grosse déception et une grosse remise en question sur la manière dont je ou on a préparé le match. Plusieurs choses n’ont pas été comprises ou perçues, avant de conclure. On n’a été absent au rendez-vous. Si les joueurs se disent ambitieux, on doit avoir un autre visage”.

Atal reprend du poil, Boudaoui pas au rendez-vous

Comme quoi la sélection fait plus de bien que de mal, c’est l’exemple de Youcef Atal qui a été bon pendant toute la rencontre. L’Algérien de retour d’une double confrontation face au Niger, ne semblait pas fatigué du voyage puisque il a été le joueur le plus dangereux coté niçois. 8 sur 10 duels remportés, un ratio de 81.4% (57) de passes réussis sur 106 ballons touchés. De son coté Hicham Boudaoui n’était clairement pas au rendez-vous. Le jeune milieu algérien a été sorti quelques minutes après le coup d’envoi de la 2ème période pour l’entrée d’Amine Gouiri, pas convaincant ou choix tactique pour remonter au score ? On n’en saura rien, mis à part Atal, c’est un match à oublier pour lui et ses coéquipiers.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.