Nous contacter

#Team DZ

Mercato : l’ES Tunis joue un sale tour à Karim Aribi !

Publié

le

karim aribi nimes rouge crocos

Coup de tonnerre ! Alors que tout semblait ficelé pour que Karim Aribi rejoigne l’Espérance de Tunis en provenance du Nîmes Olympique (France), l’attaquant algérien a été recalé de la traditionnelle visite médicale pour une simple hernie discale. Selon un proche du dossier contacté par La Gazette du Fennec, le club tunisien cherche tout simplement à faire baisser l’indemnité de transfert fixée à 400 000 euros et revoir à la baisse le salaire de l’international algérien.

Aribi voulait certainement retrouver un championnat qu’il connaît bien pour pouvoir se relancer à 27 ans. Il a donc opté pour la Tunisie où il avait brillé avec l’Étoile Sportive du Sahel avant de tenter une expérience en Europe. En effet, le natif de Réghaïa a pu convaincre les dirigeants Nîmois de son potentiel rejoignant les Crocodiles en octobre 2020 alors qu’il était convoité par de grosses écuries du Golfe.

L’ES Tunis veut renégocier l’aspect financier

Toutefois, sur le terrain, les prestations du longiligne attaquant n’étaient pas à la hauteur. En tout, Aribi a fait 14 apparitions Ligue 1 UberEats et Coupe de France réunies et n’a jamais trouvé la faille ni fait de passe décisive. La relégation des Crocos n’a rien arrangé. Ayant vu que celui qui compte une sélection avec l’EN n’a pas répondu aux attentes, le board nîmois a trouvé un terrain d’entente financière avec les Tunisois pour le vendre : indemnité de transfert à hauteur de 400.000 euros pour un bail de 3 ans.

Arrivé à Tunis jeudi, Aribi devait passer l’ultime examen physique avec la visite médicale. Il n’a pas donné entière satisfaction lors de cette dernière puisqu’une simple hernie discale a été décelée par les médecins tunisiens. Selon nos informations, le club phare de Tunis a profité de cette blessure bénigne pour proposer à l’Algérien de subir une opération chirurgicale et baisser son salaire.

L’ES Tunis, qui connait parfaitement le potentiel du buteur algérien, tente aussi de faire baisser l’indemnité de transfert fixée à 400 000 euros avec le club français. Arrivé hier en Tunisie, Karim Aribi retournera finalement demain à Nîmes en attendant que les deux clubs trouvent un accord. Ce n’est certainement pas la plus réjouissante des nouvelles pour le joueur ainsi que son équipe qui désirait le vendre.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.