Nous contacter

Actualités

Mondial-2022/France – Maroc 2-0: La FRMF contaminée par le “seum” du Mondial

Publié

le

lekjaa

Le Maroc s’est incliné mercredi 2 buts à 0 face à la France en demi-finale de la Coupe du Monde 2022 au Qatar après un superbe parcours. Si les deux réalisations françaises étaient régulières, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) estime que l’arbitrage n’a pas été correcte sur d’autres faits de jeu. Et l’instance a décidé de saisir la FIFA pour contester deux des décisions de l’arbitre mexicain Cesar Ramos qui était au sifflet.

Il est souvent difficile de digérer une défaite. Après les Anglais, les Portugais et les Croates, c’est au tour des Marocains de pester sur l’arbitrage après leur élimination. Il faut dire que cette attitude est courante depuis un certain temps. D’ailleurs, même l’Argentine, bien qu’elle soit toujours en lice, n’avait pas apprécié la prestation du referee espagnol Mateu Lahoz qui a dirigé le duel face au Pays-Bas.

Objet de la plainte: Deux penalties oubliés

En tout cas, du côté des voisins, on pense que Cesar Ramos n’a pas pris les bonnes décisions sur certaines actions. Ainsi, la FRMF a introduit « une protestation qui fait suite aux deux penaltys non sifflés pour le Maroc en première période », comme confie une source au sein de l’organe fédéral à Footmercato. Le premier concerne une intervention non-maîtrisée de Théo Hernandez face à Sofiane Boufal. Quant au deuxième, il s’agit de celui de Selim Amallah qui a été ceinturé dans la surface sur un corner.

« La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a vivement protesté contre l’arbitrage du match Maroc-France officié par M.César Arturo Ramos. A cet effet, la FRMF a adressé une correspondance à l’instance compétente dans laquelle elle revient sur les situations arbitrales ayant privé la sélection marocaine de deux penalties incontestables de l’avis de plusieurs spécialistes de l’arbitrage », notre l’instance footballistique dans une communiqué.

Le résultat technique ne changera pas

En outre, la structure notre qu’elle « fait part également de son grand étonnement que le dispositif de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR) n’a pas réagi à ces situations arbitrales. La FRMF rappelle qu’elle ne ménagera aucun effort afin de défendre et préserver les droits des Sélections Nationales en prônant l’équité dans l’arbitrage et en dénonçant ces décisions arbitrales prises au cours de cette confrontation de demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 ». 

Toutefois, on peut -d’ores et déjà- noter que cette requête ne risque pas de changer le résultat technique de la demie. Les Lions de l’Atlas disputeront dimanche la petite finale face à la Croatie à 16h00. Pour sa part, la France animera la finale contre l’Argentine de Lionel Messi dimanche, toujours à la même heure.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.