Nous contacter

#Team DZ

OGC Nice: Youcef Atal remontre ses muscles avec le Gym

Publié

le

Atal

Dimanche, à l’occasion du déplacement chez le FC Lorient pour le compte de la 13e journée de Ligue 1 Uber Eats, l’OGC Nice a pu compter sur ses Algériens pour revenir avec un précieux succès (1-2). Buteur sur l’égalisation, Youcef Atal a rappelé à quel point il peut être costaud même s’il est étiqueté fragile. Quand il est en forme, le latéral droit est un danger permanant. Et il l’a prouvé samedi chez les Merlus. D’ailleurs, ça lui a valu la présence dans l’équipe-type, aux côtés de joueurs de classe mondiale comme Lionel Messi et Neymar, de la 13e étape dans le quotidien L’Equipe.

Un déboulé sur le côté pour semer la panique dans la défense adverse et une ultime frappe du gauche venue enlacer les filets des Merlus, Youcef a fait du Atal craché. Il savait que c’était son dernier ballon. Mais cela ne l’a pas empêché de jouer le coup à fond pour prouver sa totale implication.

Après la partie, le Fennec a évoqué son état d’esprit sur son but. « J’allais sortir mais l’arbitre n’a pas fait le changement et je me suis dit que c’était le dernier ballon que j’allais toucher donc je devais le jouer à fond et j’ai marqué le but. Je voulais trop que le ballon arrive vers moi. J’ai eu de la chance aussi de le mettre bien pied gauche », a-t-il retracé.

@lgdfennec

Quelle but de Youcef Atal face à Lorient ! 🇩🇿⚡️

♬ son original – La Gazette du Fennec

Favre le manage prudemment 

Pour sa première réalisation de la saison et la 11e depuis qu’il a rejoint les Niçois, l’ancien sociétaire du Paradou AC reconnaît que « ce but m’a fait du bien et on a marqué le deuxième ». Malgré cette satisfaction personnelle, il n’oublie pas de souligner que « le plus important, c’est la victoire aujourd’hui. On garde la dynamique. On a un très gros match jeudi à jouer et j’espère que cette victoire d’aujourd’hui va nous faire du bien ». 

Le Gym se rassure donc après ses deux succès d’affilée. Atal aussi. Même si son corps reste récalcitrant, son entraineur, Lucien Favre, essaye de le gérer prudemment. D’ailleurs, il n’a pas voulu le laisser terminer le match hier en le sortant dès l’heure de jeu (62′) par précaution. Depuis le début de l’exercice, le champion d’Afrique 2019 a manqué 4 matchs avec les Aiglons pour des petits pépins (adducteur et ischio). Ses soucis physiques restent une menace. Tout autant pour lui que l’adversaire quand il est sur la pelouse et en possession de tous ses moyens.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.