Nous contacter

#Team DZ

Olympique Lyonnais: Laurent Blanc met déjà Houssem Aouar en garde!

Publié

le

Aouar

Houssem Aouar est fortement pressenti pour rejoindre l’équipe nationale dès le stage à venir en novembre. S’il a retrouvé un temps de jeu conséquent avec l’Olympique Lyonnais depuis l’arrivée de Laurent Blanc sur le banc, le milieu de terrain a raté sa prestation dimanche lors du choc chez l’Olympique Marseille en Ligue 1 Uber Eats. La conséquence était immédiate: un remplacement dès la mi-temps et un Blanc qui n’a pas hésité à le bousculer indirectement en conférence de presse d’après-match.

Aouar était un dommage collatéral de la défaite des Lyonnais chez les Marseillais. La prestation des Gones en première mi-temps n’était pas du goût de leur coach. Et ce sont deux joueurs en particuliers qui n’ont pas été à l’hauteur aux yeux du driver de l’OL. Il s’agit de Moussa Dembélé et… Houssem Aouar. D’ailleurs, ils ont sauté du onze dès la pause.

« Je change deux joueurs à la mi-temps (Aouar et Dembélé sortent, Toko Ekambi et Reine-Adelaïde entrent, ndlr), pas de système. Pourquoi je fais des changements ? Parce que je trouve que les joueurs, c’est insuffisant. Il y a des joueurs qui peuvent amener quelque chose, donc il fallait le faire. En première période, on était trop brouillon, mais défensivement, certains ont fait le boulot. Les premières 45 minutes, je n’ai pas vu beaucoup d’équipes proposer de jeu ici, même Lens. On attendait la deuxième mi-temps, mais il fallait être meilleur avec le ballon. En première, on a été trop médiocres », a déclaré Blanc.

Un remplacement sanction

En effet, pour lui, « le système n’est pas un problème. On a joué à quatre ce soir alors que tout le monde pensait qu’on allait jouer à cinq. Le système, c’est une chose. L’animation d’un système, c’est autre chose. Quel que ce soit ton système, il faut l’animer ! Il y a des joueurs pour ça. Il y a des joueurs qui sont faits pour défendre et d’autres pour animer un système. Les joueurs qui devaient animer ce système-là en première période n’ont pas été dans le coup ».

Était donc visé Aouar qui n’a pas été au rendez-vous hier. D’où son remplacement “sanction”. Après avoir enchaîné 4 titularisations (1 passe décisive en 251 minutes passées sur les terrains) depuis le départ de l’ancien driver Peter Bosz, le Franco-Algérien est manifestement rattrapé par son manque de confiance demandée pour les grandes rencontres. Désormais, il aura des preuves à faire pour rester dans le onze des Rhodaniens. Peut-être que son arrivée chez les Fennecs le stimulera dans le bon sens. A moins que cette petite averse le contraigne à décaler sa venue pour intégrer la troupe de Djamel Belmadi.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.