Nous contacter

#Team DZ

Olympique lyonnais : Slimani et la menace Onuachu!

Publié

le

onuaocu OL

La concurrence s’annonce très rude. Mais on sait qu’Islam Slimani aime être dos au mur. Avec l’Olympique lyonnais (Ligue 1 UberEats/France), il lui reste une année de contrat. Second couteau sous les ordres de Rudi Garcia, il devra être plus affûté pour séduire Peter Bosz, nouvel entraîneur. Aussi, le retour de Moussa Dembélé et l’éventuelle venue de Paul Onuachu conjugués à la présence de Toko-Ekambi ainsi que Kadewere causent un sacré embouteillage devant. La bataille pour être dans le onze et être compétitif s’annonce rude.

Le défi est de taille pour Slimani avec les Gones. Il devra se mettre dans le même état d’esprit qui lui avait permis de vivre un véritable mariage princier avec l’AS Monaco lors de la saison 2019-2020.

Cinq attaquants pour 2 ou 3 places

Les noces étaient courtes mais intenses entre l’Algérien et la formation de la Principauté. En 19 rencontres, il avait inscrit 9 buts et délivré 8 passes décisives. Des chiffres impressionnants qui ont clairement soigné sa cote en France. Pour preuve, l’OL était allé le chercher en janvier dernier à Leicester City pour lui offrir deux années de contrat.

Devant, les Rhodaniens avaient assez de monde. Les Depay (40 matchs pour 22 réalisations et 12 passes), Kadewere (33 rencontres pour 10 pions et 3 assists), Toko-Ekambi (39 matchs pour 14 buts et 6 passes D) étaient souvent les choix principaux. Toutefois, le Vert a pu s’adapter comme il pouvait. En 20 apparitions dans toutes les épreuves, il a fait trembler les filets à 4 reprises faisant autant d’offrandes. Plutôt pas mal niveau rentabilité pour un recours souvent occasionnel.

Un compartiment chargé

Si Depay est parti vers le FC Barcelone, le tandem Kadewere et Toko-Ekambi est toujours là. On y ajoutera Dembélé qui n’a pas été gardé par l’Atlético Madrid après la fin du prêt. Le nombre concurrents restera le même ? Pas vraiment parce que le nom de Paul Onuachu (27 ans) circule avec insistance du côté des Olympiens qui devront débourser 20 millions d’euros pour s’offrir ses services.

Auteurs de 29 réalisations en 33 rencontres avec Genk, son recrutement aurait été validé par le coach Bosz. L’avant-centre nigérian culmine à 2 mètres. On comprend que son profil physique est similaire à celui du Fennec. Le tempérament de battant de Slimani sera plus que jamais décisive dans une concurrence qui s’annonce rude. « Si j’ai réussi mon passage à Monaco, c’est parce que j’avais faim. Ma force c’est quand je suis dos au mur. Avec le travail, je réussis à m’imposer », estime l’ancien sociétaire du Sporting Lisbonne. Il connaît la formule, c’est déjà ça. Surtout qu’il devra maximiser son temps de jeu pour rester sélectionnable chez l’EN

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.