Nous contacter

#Team DZ

Premier League : Benrahma brille, Mahrez surpris !

Publié

le

mahrez tir tottenham

Pour leurs premières sorties de la saison en Premier League, Saïd Benrahma (West Ham) et Riyad Mahrez (Manchester City) ont connu des fortunes diverses.

Contrairement à Benrahma, Mahrez a été, à l’image des Citizens en déplacement à Londres chez Tottenham, très mal inspiré. Après avoir été battus par Leicester City en Community Shield il y a 8 jours, les Mancuniens se sont inclinés chez les Spurs sur la plus petite des marges. Ainsi, le champion d’Angleterre en titre n’a pas pu entamer la défense de son titre d’une manière idéale. Surtout que les concurrents directs : Manchester United, Liverpool et Chelsea ont tous réussi leur premier test en toute maîtrise.

Mahrez sevré de ballons

Sur le plan individuel Mahrez a livré une copie très moyenne ne parvenant pas vraiment à faire la différence. Surtout qu’il n’a pas semblé être le circuit préférentiel d’Ikay Gündogan, pas vraiment réputé pour échanger des ballons avec le Fennec.

En tout, le capitaine de l’EN a touché 46 ballons manquant une occasion de bute à la 35e minute. Il sortira à 10 minutes de la fin laissant place à Kevin De Bruyne alors que les Londoniens avaient déjà pris l’avantage grâce au redoutable Son à la 55e minute. Le score restera inchangé et les Skyblues ont confirmé leur retard à l’allumage en l’absence d’un véritable avant-centre. L’arrivée d’Harry Kane en provenance des Spurs est plus que jamais nécessaire mais aussi imminente.

Copie idéale pour Benrahma

Si Man City n’a pas pu trouver la faille ce dimanche, West Ham s’est montré prolifique offensivement en plantant 4 buts en déplacement chez Newcastle pour une victoire 4 buts à 2. Titulaire, Saïd Benrahma s’est illustré en marquant un but (53’) et délivrant une passe décisive (66’). La réalisation de l’ancien sociétaire de Brentford était cruciale parce qu’elle avait permis aux siens de recoller à 2 partout.

Avec sa copie, le milieu offensif a marqué des points. Il peut envisager d’avoir une place permanente dans le onze de David Moyes pour sa deuxième saison avec les Hammers et la première qu’il commence avec le groupe sachant que son transfert a été tardif la saison écoulée. Clairement, l’ancien sociétaire des Bees pourrait s’imposer s’il réédite ce genre de prestation. Il en aura besoin. Surtout pour avoir d’autres opportunités avec l’équipe nationale où il semble avoir du mal à se faire de la place. La confiance en club pourrait le libérer. Et ça ne pourrait que réjouir Djamel Belmadi qui a besoin d’atouts à l’approche des éliminatoires, prévue au mois de septembre, de la Coupe du Monde 2022.

Les consultants anglais s’enflamment pour Benrahma :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.