Nous contacter

A La Une

Sebgag (MJS) : « Mise en place d’une nouvelle approche du professionnalisme avant le 15 juin »

Publié

le

MJS Abderezak Sebgag

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag a dressé un constat négatif sur le professionnalisme en Algérie. « 12 ans depuis la mise en place du professionnalisme en Algérie, l’expérience a prouvé que ce modèle de gestion n’a pas obtenu les résultats escomptés, en témoigne le niveau du championnat », a-t-il fait constater, ce jeudi.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a annoncé le début de la prise en charge par la nouvelle commission intersectorielle la mise en place d’une nouvelle approche du football professionnel en Algérie avant le 15 juin prochain. Cette décision a été prise, selon le ministre, « en application des instructions du Premier ministre faites lors de la réunion du Conseil du Gouvernement mixte tenue mardi, il a été décidé l’installation d’une commission intersectorielle, dont l’objectif est de mettre en place une nouvelle approche du football professionnel dans un délai d’un mois, soit avant le 15 juin prochain, dans le cadre des lois de la République ».

Il faut noter que quelques mois après la mise en place de la commission mixte MJS-Fédération algérienne de football (FAF), présidée par Ameur Mansoul, et qui est chargée de l’évaluation de la situation du professionnalisme en Algérie, on assiste aujourd’hui à l’intervention de cette nouvelle commission intersectorielle. Le ministre a estimé que : « le délai d’un mois est suffisant, d’autant qu’un travail de base et de fond a déjà été effectué au préalable au niveau du secteur. Nous devons nous adapter aux statuts et règlements de la Fédération internationale (Fifa) et de la Confédération africaine (CAF) qui nous encadrent. Nous n’allons rien créer, on peut également s’imprégner d’autres expériences pour essayer de les appliquer en Algérie ».

Le MJS prône un nouveau mode de gestion

Le ministre annonce aussi les objectifs de cette commission intersectorielle en ces termes « nous devons élaborer une stratégie nationale du professionnalisme à travers ses différents angles pour trouver des solutions, notamment sur le plan de l’organisation administrative et technique des clubs, le sponsoring, la gestion financière, les infrastructures, et le volet sécuritaire. Il faut revoir plusieurs points dans ce dossier, pour hisser le niveau de notre sport en général, et le football en particulier, d’autant que nous sommes à la veille d’échéances importantes ». Le ministre indique que « nous voulons à ce que le football devient une véritable locomotive du sport algérien, et tirer les autres disciplines à franchir le pas vers le professionnalisme dans tous ses aspects. Je tiens à préciser que ce dossier du professionnalisme entre dans le cadre de la politique générale gouvernementale pour trouver une nouvelle approche de ce mode de gestion, dans l’intérêt du sport algérien »

Et saisissant cette opportunité, il n’a pas hésité à demander « aux membres de la commission à mettre d’abord le doigt sur le mal qui ronge le professionnalisme en Algérie, et par la suite proposer des solutions pour mettre en place un nouveau mode de gestion. Cette commission est appelée également à élaborer une feuille de route finale, qui sera présentée au Premier ministre. Je compte sur l’apport de chaque membre, dans le secteur qu’il représente et de par son expérience, pour apporter le plus dans ce dossier important et d’une manière urgente », a-t-il conclu.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.