Nous contacter

#Team DZ

West Ham : Benrahma dans le dur

Publié

le

Teamdz programme agenda Said Benrahma Klopp Liverpool

Il n’a débuté que deux des neuf dernières sorties (252 sur 810 minutes possibles) en Premier League. Saïd Benrahma n’est pas au mieux avec West Ham United qu’il a rejoint lors du mercato estival. L’international algérien n’a toujours marqué de but avec son nouveau club après 27 apparitions toutes compétitions confondues, . Logiquement, cela pèse dans les choix du coach. Notamment depuis la venue d’un certain Jesse Lingard.

Il était arrivé à signer jusqu’à 8 titularisations de suite en championnat entre janvier et février. A cette période, Benrahma ne marquait pas mais semblait prendre ses marques dans l’effectif de David Moyes dans la très exigeante Premier League même s’il n’a pu signer qu’une seule offrande sur cette période.

Lingard vient, Benrahma joue moins

Toutefois, au plus haut niveau, quand on est un joueur à vocation offensive, il faut soigner les statistiques que ce soit en termes d’offrandes ou de buts. Ces deux facteurs là pèsent sur les choix du coach. Notamment quand l’équipe est appelée à réaliser de bons résultats. Le besoin d’avoir des joueurs décisifs accroit de manière significative.

Les Hammers, 4es du classement, se retrouvent à jouer une place en Ligue des Champions pour la saison à venir. Pour le déplacement chez Newcastle ce samedi après-midi, Moyes a décidé, encore une fois, de se passer des services de l’Algérien qui n’a eu droit qu’à 15 minutes pour une défaite finale de 3 buts à 2 des siens. Néanmoins, il est utile de souligner qu’près son entrée en jeu, les Londoniens ont pu égaliser par l’intermédiaire de… Lingard.

La Premier League n’est pas la Championship

Ce dernier, contrairement au Fennec, n’a pas mis beaucoup de temps pour prendre ses marques. Le fait d’avoir joué déjà dans l’élite anglaise explique l’aisance de celui qui est prêté par Manchester United. Lingz compte déjà 9 pions et 4 assists en 11 rencontres depuis sa venue. A partir de là, on devine que l’écart de niveau entre la Premier League et la Championship est conséquent. Sinon, Benrahma n’aurait pas autant de mal à passer le cap et s’imposer.

Pourtant, tout semblait bien se dérouler après que le club de Londres a décidé de lever l’option d’achat estimée à 22 millions d’euros le 29 janvier dernier. Brentford, l’ancien club du milieu-offensif Dz avec lequel il avait marqué 17 buts et délivré 10 passes décisives la saison passée, a touché un joli chèque. Ce transfert a été bouclé en partie afin que West Ham puisse avoir Lingard en prêt. L’indemnité du transfert reste conséquente. Peut-être qu’elle pèse sur l’ex-sociétaire du SCO Angers qui éprouve aussi des difficultés à marquer des points avec l’équipe nationale. C’est clair, Benrahma doit mieux faire.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.