L’incroyable ascension de Rachid Ghezzal !

On ne l’attendait pas à ce niveau mais Rachid Ghezzal est en train de s’affirmer au plus haut niveau avec l’Olympique Lyonnais. Alors que les plus sceptiques auraient pu penser que le natif de Décines-Charpieu vivait un moment de gloire éphémère cet hiver avec l’arrivée d’un nouvel entraineur, l’Algérien est en train de monter en puissance crescendo au point de susciter l’admiration des plus grands spécialistes du football français.

Début décembre nous voulions nous montrer optimiste sur le cas Ghezzal. Le temps nous donne raison mais il faut l’avouer, le cadet des frères Ghezzal a clairement dépassé nos attentes. Indésirable cet hiver, il est devenu en l’espace de trois mois un élément phare de cette séduisante formation lyonnaise, qui devrait lui proposer une prolongation de contrat d’ici la fin de saison.

Ignoré par Fournier, encensé par Domenech

« Je suis content qu’il réussisse à l’heure actuelle car c’est un gentil garçon. Je ne l’avais pas suffisamment laissé jouer à ses yeux. Je comprends qu’il soit déçu. On avait un effectif large et il ne faisait pas partie de mes options. Il a montré du caractère et maintenant c’est un joueur important de l’équipe », a expliqué Hubert Fournier au micro de BeIN Sport. L’ancien entraineur de Lyon qui a longtemps marginalisé l’Algérien n’hésite pas à reconnaitre aujourd’hui ses torts.

fournier ghezzal rachid

Encensé par Raymond Domenech et le journaliste de L’Equipe, Vincent Duluc, Rachid Ghezzal, s’affirme peu à peu comme un joueur de haut niveau. Le premier regrette même que l’international algérien ne soit plus sélectionnable en équipe de France. « Ce Ghezzal c’est bien dommage qu’il ne soit plus sélectionnable. Un but et des passes de génie qui permettent à l’OL de rêver. » Les propos de l’ancien sélectionneur français font écho à la prestation de haute volée du Gone contre Lorient, un match durant lequel il a été décisif par deux fois.

Surnommé « Ghezzalinho » et comparé à Rivaldo !

Sous Génésio, Rachid Ghezzal a ainsi obtenu ce temps de jeu qu’il n’avait pas avec Hubert Fournier mais également un positionnement stable sur le côté droit. En effet, en début de saison non seulement l’international algérien jouait peu, mais en plus c’était souvent pour boucher un trou. Un coup au milieu, un coup en attaque, un coup sur l’aile…Bref, le joueur comparé à un certain Rivaldo par le directeur sportif du club Bernard Lacombe n’était pas dans des conditions idéales pour pouvoir progresser. Aujourd’hui on sent un Ghezzal épanoui avec des repères sur le terrain, qui échange parfaitement avec ses coéquipiers.

La plus grosse progression de Rachid Ghezzal réside sans doute dans sa capacité à être décisif, à faire le dernier geste parfait. Il y’a peu, le joueur avouait lui même qu’il avait des progrès à faire dans ce secteur et c’est sans doute ce qui a en partie, retardé son éclosion au plus haut niveau. En effet, avant cette saison le Gone comptait 1 but et 2 passes décisives en 32 matchs de Ligue 1, contre 6 buts et 6 passes décisives aujourd’hui, dont 4 buts et 3 passes sous la houlette de Génésio. Un changement radical.

L’Algérien fait oublié les Français Fékir et Valbuena

Preuve que ses prestations du moment sont de très haut niveau, les titularisations de Ghezzal sur le flanc droit du système de Génésio permettent à son club de se positionner en dauphin du PSG malgré l’absence d’un certain Nabil Fékir dont il a parfaitement comblé l’absence. Mettant souvent un Valbuena ou un Grenier sur le banc, l’Algérien Ghezzal démontre qu’il n’a rien a envier à des joueurs du niveau de l’Equipe de France.

A 23 ans, l’international algérien semble donc avoir compris les exigences du haut niveau et ne cesse de progresser. Ses statistiques sont flatteuses, tout comme les comparaisons qui les accompagnent. Ce n’est pas pour déplaire à l’Equipe nationale qui bénéficie du renfort d’un joueur talentueux, un de plus, dans un secteur déjà bien fourni.

Ghezzal se lâche sur RMC dans l’émission « Luis Attaque »:

Yassin Benarbia avec Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

CAN 2017, Algérie-Zimbabwe : faire le plein de confiance et de points !

Les choses sérieuses commencent dès aujourd’...

Algérie – Cameroun (1-1) : un nul et beaucoup d’inquiétudes

Les hommes de Milo Rajevac ont complétement ...

Programme TV du samedi : Bentaleb face à Dortmund

Un riche programme attend nos Fennecs c...

Raouraoua veut un technicien étranger à la tête de l’Académie de la FAF !

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua ainsi ...

« C’est vous l’Expert » : Émission en direct de 19h à 20h30 !

C'est vous l'expert revient pour un nouveau numé...

Éliminatoires CAN 2019, Algérie – Togo (1-0) : Des Verts en clair-obscur

Un match. Deux mi-temps et deux visages. Quand i...

Stade de Reims : l’hommage du club à Aïssa Mandi

Véritable enfant du club qu'il a rejoint dès son...

Europa League : Hanni buteur, Ghezzal seul algérien qualifié au dernier carré

Fortune diverse pour les Algériens engagés en ...

Résultats Foot #1 : Bensebaini coule face à Lyon, Mahrez renversé par Arsenal

Après cette trêve estivale, tout comme comme vos...

Leekens veut ramener l’Algérie au paradis

Quand l'Algérie a brandi son unique couronne...

« C’est vous l’Expert » : Omar Belbey invité à l’antenne !

Depuis notre dernière émission, Rabah Ma...

EN: 3 joueurs forfaits, Bounedjah, Benzia et Bennacer convoqués

C'est l'hécatombe dans le camp algérien ! Après ...

Cameroun : les choix de Broos très critiqués !

Les choix du sélectionneur belge du Came...

Mercato : une offre de 7 M€ du Bétis Séville pour Boudebouz

Dans le viseur de nombreux clubs européens qui n...

Click to Hide Advanced Floating Content