Mahrez reste à Leicester, pour le meilleur et pour le pire

Après un long feuilleton qui aura duré des semaines Leicester a annoncé ce mercredi la prolongation de sa pépite algérienne, Riyad Mahrez. Un nouveau contrat chez les Foxes qui doit contenter bien des fans de Leicester mais certainement pas ceux qui auraient voulu voir le fin dribbleur algérien opter pour une grosse écurie cet été. A-t-il fait le bon choix ou a-t-il raté la chance de sa vie d’atterrir dans un Top club mondial ? La question mérite débat.

Leicester, le choix de la stabilité

Soyons honnêtes, il est très peu probable que Leicester remporte une nouvelle fois le titre cette saison. Le club ne s’est pas spécialement renforcé cet été et il ne fait clairement pas le poids sur le papier face aux ogres du championnat tels que Manchester City, United, Chelsea, Arsenal, Tottenham ou bien encore Liverpool. Mais on peut quand même espérer voir Leicester se battre dans le Top 10 et c’est déjà pas mal. Les Foxes seront aussi et surtout engagés en Ligue des Champions, bref rien qui n’empêchera Mahrez de faire une grande saison. Récemment interviewé par le média français France Football l’international algérien avait déclaré « Ma réussite l’an passé est aussi due à celle de l’équipe, car la performance c’est un tout. On ne peut pas réussir seul. »

Le joueur de Leicester a donc fait le choix de la stabilité. Malgré le départ de N’Golo Kanté, le noyau dur de Leicester est resté, «  la bande de potes » est toujours d’actualité et c’est la raison pour laquelle Vardy avait lui aussi prolongé son contrat, repoussant au passage une offre concrète d’Arsenal.

Un choix judicieux en prévision de la CAN

En quittant Leicester maintenant, Mahrez aurait perdu son équilibre, ses repères et aurait à faire face à quelque chose qu’il ne connait pas à Leicester : la concurrence.

Le Fennec est un roi parmi les Foxes, c’est un titulaire indiscutable et il fait partie des stars de l’équipe. Ranieri a une confiance totale en lui et a joué un gros rôle dans ses bonnes performances, Mahrez l’avoue volontiers à nos confrères de France Football : « Il m’a tout de suite pris sous son aile et témoigné beaucoup de confiance. Et il m’a apporté beaucoup de rigueur dans le jeu. Résultat : l’an passé, j’ai défendu comme un fou ! Il m’a fait prendre conscience que si l’un de nous ne défendait pas, on était tous morts. Avec lui, j’ai aussi maîtrisé les moments où il faut aller au pressing, où il faut se replier… Ça permet d’être plus efficace et mieux sur le plan physique. Sur ce plan, j’ai aussi bien progressé, grâce au travail demandé pour le coach. »

Le rôle décisif de Claudio Ranieri

Si Mahrez est lucide sur l’apport positif de Ranieri à son jeu, le coach italien le lui rendait bien en le titularisant coûte que coûte et ce malgré des prestations parfois en dessous de son niveau habituel, histoire de maintenir son niveau de confiance : « « Il faut qu’il reste avec nous, c’est mieux, beaucoup mieux, a expliqué Ranieri sur ESPNFCC’est notre champion, s’il s’en va, il y aura de nombreux champions. Il me connaît, je le connais très bien, et je comprends quand il a un coup de moins bien, et je peux le laisser sur le terrain. Avec un autre entraîneur, lorsqu’il jouera moins bien, du fait qu’il y a de nombreuses autres stars, il se retrouvera sur le banc. C’est très important de lui donner de la confiance. Mais si vous le mettez sur le banc, sa confiance baisse. »

Mahrez nous confiait en décembre dernier que la confiance était une des raisons principales de sa réussite. Pouvait-il bénéficier de ce même niveau de confiance ailleurs ? C’est peu probable, Mahrez aurait été attendu au tournant, obligé de prouver de suite de quoi est fait le meilleur joueur d’Angleterre afin de justifier un transfert avoisinant les 50 millions d’euros.

La Ligue des Champions comme vitrine médiatique

Et s’il s’était imposé d’entrée dans son nouveau club il aurait du faire avec la CAN, une compétition éprouvante sur le plan physique qui était venu à bout d’un Brahimi flamboyant avec Porto et disparu des radars depuis. Mahrez en avait lui même souffert dans une moindre mesure lorsqu’il évoluait sous les ordres de Pearson en 2015.

L’international algérien avait avoué qu’il ne pourrait quitter Leicester que pour deux ou trois clubs « qui ne se refusent pas« .  En attendant il reste chez les Foxes où il se sent bien et où il peut librement laisser parler son talent. Mahrez peut encore espérer marquer l’histoire de son club avec une première participation en Ligue des champions pour laquelle il trépigne d’impatience : « Je suis pressé de voir à quoi ressemble la Ligue des Champions avec ses gros clubs et ses grands joueurs. Nous allons le faire pour tout le monde, par pour les joueurs, pas pour le club, mais pour la ville et tout ceux derrière Leicester. C’est la première fois que nous jouons la Ligue des Champions c’est un événement fantastique » a-t-il confié au site internet des Foxes.

Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

EN : reprise difficile avant le départ pour Lisbonne

Après deux jours de repos les protégés de ...

CAF : le nouveau président Ahmad Ahmad a entamé son travail

Le président de la Confédération Africaine de Fo...

Amar Rouaï, un pionner de la première vague s’en va

L’ancienne gloire de l’équipe du FLN, Am...

ASM Oran : l’entraîneur Laoufi poignardé !

C’est un fait très grave. La séance d’entraîneme...

Ligue 1 – J25 : le MCA écrase le PAC (5-1), le CSC sous la menace

Les résultats de la 25èmes journée disputée ce w...

Nottingham Forest : Guedioura veut devenir dirigeant

Le milieu international algérien de Nottingham F...

Lorient : Mesloub apporte son soutien à Gourcuff

Interrogé par Ouest-France, le milieu de terrain...

Affaire de corruption Plateau United – USMA : nouveau rebondissement

L'affaire de tentative de corruption de l'arbitr...

Mahour Bacha : « 80% des dires de Brahmia sont des mensonges ! »

Après la conférence de presse du chef de la délé...

Ranieri : « Avec un autre entraineur, Mahrez se retrouvera sur le banc ! »

Multipliant les déclarations dans le but de cons...

Ligue 1 Mobilis : Programme de la 28e journée

Le championnat algérien arrive dans sa dernière ...

Gourcuff bloque Bensebaïni pour les JO : « Impossible hors dates FIFA ! »

Coup dur pour la sélection U23 ! Le défenseur ce...