ALG-ETH: Mahrez à droite, quel positionnement pour Feghouli ?

Les prestations époustouflantes de Riyad Mahrez avec Leicester City depuis le début de la saison ont convaincu Christian Gourcuff de lui attribuer le même rôle en sélection malgré le retour de l’habituel titulaire au poste, l’indispensable leader technique Sofiane Feghouli. Dès lors le sélectionneur national devra trouver la bonne formule pour faire cohabiter ces deux bijoux de la sélection algérienne dans son onze de départ !

Peu enclin à revoir sa copie après les sorties convaincantes de Riyad Mahrez sur le couloir droit face à la Tanzanie en novembre dernier – en l’absence de Feghouli pour blessure -, Christian Gourcuff est contraint d’opérer quelques légers changements en prévision de la double confrontation face à l’Ethiopie.

Des changements qui toucheront aussi bien la composante mais surtout le placement des joueurs offensifs dans le schéma de jeu des Verts. Mardi, lors de la première séance d’entraînement à laquelle ont pris part 23 joueurs (Raïs Mbolhi étant arrivé dans la soirée), le sélectionneur national a ainsi mis en place divers schémas en associant son quatuor offensif Brahimi-Slimani-Mahrez-Feghouli.

Feghouli aime la concurrence féroce !

Il nous l’a dit à Valence lors de notre récente rencontre en février dernier pour un entretien choc. « Si un jour Mahrez doit jouer à droite, il jouera à droite, il n’y a pas de souci de mon côté. Moi, je suis là, je serai toujours disponible pour l’équipe d’Algérie, mais il sera difficile de m’enlever ma place parce que je suis un compétiteur, la concurrence j’ai toujours connu. A Valence, j’ai toujours eu de très bons joueurs, je n’ai pas peur de la concurrence ou quoi que ce soit. Je suis là pour aider la sélection depuis que je suis venu ». Ne se sentant nullement menacé le capitaine Feghouli devra donc redoubler d’effort pour conserver son poste habituel à droite ou composer intelligemment et faire jouer sa polyvalence dans l’intérêt de l’Equipe nationale.

Mahrez à droite et Feghouli à gauche, une option inédite

Dès lors c’est au sélectionneur Christian Gourcuff de résoudre la problématique du positionnement de Feghouli en présence de Mahrez à droite. Le milieu de Valence peut-il occuper le flanc gauche pour laisser le champs libre à Mahrez à droite dans le 4-4-2 classique du sélectionneur breton ? Cette option oblige le n°10 algérien à faire un sacrifice assez risqué dans un poste où il n’a pas vraiment de repaire ni de perspective à long terme.

Feghouli dans l’axe en meneur de jeu, un désaveu pour Gourcuff

Solution séduisante sur le papier, Feghouli pourrait occuper un rôle très offensif au coeur du jeu des Verts avec la crainte d’un matraquage stricte des adversaires et un risque d’embouteillage en attaque. En confiant les clefs du jeu à Feghouli dans un tel système souvent trop prévisible, Christian Gourcuff maintiendrait son sacro-saint 4-4-2 mais confirmerait un terrible constat d’échec : Brahimi dans l’axe n’était qu’une perte de temps.

Feghouli en véritable n°8 dans un 4-3-3 offensif ?

Capable de jouer en soutien de l’attaquant de pointe Slimani pour laisser entièrement le coté gauche au droitier Brahimi, Sofiane Feghouli pourrait tout aussi bien évoluer à un poste plus reculé au milieu de terrain comme il l’a fait dernièrement avec succès au FC Valence. Dans un 4-3-3 avec une sentinelle qui n’est pas sans rappeler l’ancien système de Vahid Halilhodzic, dans une version toutefois plus offensive, Christian Gourcuff osera-t-il revoir son dogmatique 4-4-2 pour véritablement s’adapter aux qualités intrinsèques de ses joueurs ? Dans un rôle plus défensif mais avec la possibilité de distribuer davantage le jeu Feghouli pourrait exprimer son talent de joueur au service du collectif mais aussi plonger de temps à autre sur son couloir droit en partant de plus loin comme il aime le faire.

La décision sera prise aujourd’hui !

Les brillantes performances de Riyad Mahrez en club semblent avoir convaincu Christian Gourcuff de lui offrir ce poste de manière à optimiser son rendement en sélection et tenter de tirer de lui un rendement qui se rapproche de celui dont il nous gratifie à Leicester. La dernière séance d’entrainement d’aujourd’hui sera décisive et révèlera dans quel schéma de jeu l’EN évoluera à l’avenir.

Nabil Boughanem, la Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Nigeria-Algérie : la pelouse inquiète les Super Eagles

Une équipe d'inspection de la Fédération nigéria...

Officiel : Boudebouz forfait pour la CAN !

Ryad Boudebouz ne jouera pas la...

La LFP répond à la FAF : report complet de la 6e journée de Ligue 1 !

Le « conflit » entre le président de la Fédérati...

Programme TV du vendredi : Ghoulam affronte l’Inter

Le week-end démarre avec une belle opposition en...

Riyad Mahrez: un style référence ?

Le style de jeu "Mahrez" est-il devenu un...

JO : revoir la course de Makhloufi sur 800m en images !

Qualifié en finale du 800m qui aura lieu ce ...

CAN 2018 dames : Les Algériennes à Addis Abeba pour assurer leur présence au Ghana

La sélection algérienne féminine affrontera son ...

Europa League : Anderlecht s’impose contre Prague avec un bijou de Hanni !

Éliminés de la course à la Ligue des Champio...

CAN : une messe estivale avec 24 prétendants ?

Lifting en vue pour la Coupe d’Afrique d...

Coupe d’Algérie : L’ESS élimine le CRB, Ain Defla nouveau cendrillon

L'ES Sétif s'est imposée dans le choc des seiziè...

Serie A : Naples et Ghoulam corrigent l’Inter (3-0) !

Pour le compte de la 15ème journée de Serie ...

Nigeria : Début du stage des Super Eagles à Abuja

La sélection nigériane de football a entamé ce l...

U23: Les Verts sont en stage à Sidi Moussa (photos)

L’équipe nationale U23 a entamé ce dimanche un s...

Ligue 1 : Programme de la 29e journée

Incontestablement le choc de la 29ème journée op...