Grand ménage chez les Fennecs : les explications au cas par cas !

Lors du match retour face à la Zambiejoué et perdu (0-1) au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, il était sur le banc. Dès lors, on a compris qu’Islam Slimani n’était plus indéboulonnable au sein de l’attaque des Verts. Selon nos dernières infos, le meilleur buteur en activité de la sélection est même devenu « indésirable ». C’est désormais une certitude, comme beaucoup de ses camarades, il ne sera pas convoqué pour l’opposition face au Cameroun. Ses performances sportives décevantes, son âge ainsi que son comportement aurait convaincu le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, de se passer de ses services. Il est donc l’un des « 4 à 5 joueurs qui seront écartés du prochain regroupement» et peut-être même … définitivement ! Le point sur les cas épineux…

L’élimination précoce dans la course vers la Coupe du Monde 2018 prévue en Russie a, semble-t-il, changé pas mal de données. Cap maintenant sur le Mondial 2022 qu’organisera le Qatar. D’ici là, certains joueurs cadres auront pris des années. Le patron de la FAF aurait ainsi décidé de commencer à rajeunir l’effectif des Verts dès maintenant. Ainsi, Islam Slimani (29 ans) en aura 34 balais dans 5 ans. Il ne serait donc plus (assez) bon pour le service. Il faut dire que ses récentes prestations, que ce soit en club (32 rencontres pour 10 banderilles avec Leicester City) ou en sélection (muet lors de 6 des 10 dernières apparitions), sont loin des standards qu’il affichait depuis la CDM 2014 au Brésil où il avait brillé.

La ligne rouge pour Slimani

L’illicite, l’ancien avant-centre du CR Belouizdad et Sporting Lisbonne l’aurait commis lors du dernier stage de l’EN au Centre technique nationale de Sidi-Moussa avant le départ pour la Zambie. Cela n’a pas été du goût du boss de l’instance fédérale auprès de qui il aurait grillé le dernier joker qui lui restait avec un écart que Zetchi n’a pas du tout apprécié. Déjà que le public algérien réclamait sa tête pour rester sur le banc, voilà que l’attaquant de Leicester est mis sur la liste noire en attendant qu’il soit blanchi un jour. Pour cela, il devra retrouver son efficacité d’antan et son implication qui lui avait permis de frapper à la porte d’ « El- Khedra ». Seul ce cas de figure lui permettra de revenir en sélection et disputer la CAN 2019 si l’Algérie y sera bien sûr.

En tout cas, pour mettre fin aux caprices et la star attitude au sein du « Club Algérie », le patron de la FAF a annoncé qu’il établira « un règlement intérieur en sélection. Ce règlement intérieur sera signé par tous les joueurs». Pour Slimani, première victime de l’après-Zambie avec Faouzi Ghoulam, il s’agit donc d’une double sanction sportive mais aussi disciplinaire. Parmi les exemptés du voyage à Yaoundé, il y a aussi Bentaleb, Medjani, Guedioura et Mahrez dont les cas sont sensiblement différents.

Mahrez ménagé, Bentaleb et Ghoulam invités à réfléchir

Si Naples a bien reçu une pré-convocation pour Faouzi Ghoulam pour le prochain match face au Cameroun, notre source est formelle : le latéral gauche de 26 ans ne sera pas du voyage à Yaoundé. Sanctionné par la FAF et invité à se remettre en question, « l’indiscutable » arrière gauche qui souhaite prendre du recul avec la sélection algérienne fait l’objet d’un débat contradictoire en interne entre Zetchi et ses collaborateurs. Très remonté contre le sociétaire de Naples pour son insolence lors d’une réunion avec l’ensemble du groupe, Zetchi insiste sur la mise à l’écart de Ghoulam qui, de toute manière, ne souhaite plus être convoqué. C’est le cas le plus épineux dans un secteur de jeu assez pauvre.

Dans un registre assez similaire Nabil Bentaleb (22 ans) serait mis à l’écart pour une durée indéterminée. Le temps qu’il retrouve toute sa motivation pour porter le maillot vert. Son manque d’implication sur le terrain a fortement déplu à Alcaraz qui a validé sa mise à l’écart. Enfin, sanction davantage sportive que disciplinaire pour Riyad Mahrez qui doit se ressourcer après le feuilleton rocambolesque de son transfert avorté cet été. Pas au mieux sportivement, le sociétaire de Leicester City sera dispensé du voyage au Cameroun pour se concentrer sur son football et retrouver sa place le mois suivant à domicile face au Nigéria alors qu’une rumeur évoque un clash téléphonique avec le président de la FAF. Selon la version officielle, Zetchi s’est simplement expliqué avec Mahrez et Slimani par téléphone et le staff technique profitera du match sans enjeu face au Cameroun pour tester de nouveaux éléments à leur poste.

Guedioura et Medjani touchés par la limite d’âge

Pour revenir au volet purement sportif, on notera que Slimani n’est pas le seul élément concerné par l’opération rajeunissement que souhaite initier le successeur de Mohamed Raouraoua. « Il y a des joueurs qui ne donnent plus ce qu’on attend d’eux en sélection. Et je peux vous affirmer que quatre ou cinq d’entre ceux qui ont l’habitude d’être sélectionnés seront mis à l’écart à l’avenir, c’est-à-dire lors du prochain regroupement. Je ne dis pas qu’ils ne vont plus être convoqués, mais cette mise à l’écart va permettre d’insuffler un nouveau sang au sein de ce groupe. L’équipe nationale doit revivre», avait estimé ce dernier après la rencontre retour face aux Zambiens.

On croit savoir, de sources sûres, que Carl Medjani et Adlène Guedioura, en difficulté pour la carrière en club, et qui ont tous les deux 32 ans, ne font plus partie des plans futurs de la sélection. Anticipant les choses, Medjani a même annoncé à ses coéquipiers et au staff, lors du dernier rassemblement, qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Un communiqué conjoint sera publié prochainement sur le site officielle de la FAF et lors du match Algérie – Nigéria, programmé pour novembre prochain, les deux joueurs pourraient être honorés (en civil) en guise de remerciements pour leurs loyaux services rendus depuis leur arrivée en sélection en 2010. Une page se tourne pour ces deux joueurs au comportement exemplaire.

M’Bolhi, Taïder et Soudani sont en sursis

Probablement rescapé et afin que la mise à l’écart ne soit pas brutale, le capitaine Raïs M’Bolhi devrait quant à lui continuer l’aventure avec les Verts mais avec un statut de titulaire clairement rediscuté. Même cas de figure pour Saphir Taïder qui a reçu une simple pré-convocation et qui n’est pas encore totalement certain d’être du voyage au Cameroun. De son coté, El-Arbi Hilal Soudani (30 ans) voit aussi sa place sérieusement menacée même s’il devrait être là pour les deux années à venir. Comme Slimani, l’ex-sociétaire de l’ASO Chlef figure dans le top 10 des buteurs historique de l’EN. Il est 6e de la hiérarchie avec 22 réalisations en 42 capes contre 25 pions en 51 sélections pour son compatriote « Supermani ». C’est pour dire qu’il sera difficile de trouver des remplaçants pour deux baroudeurs qui tournent à une moyenne d’un but tous les deux matchs. L’ « average » est conséquent mais il s’avère que la sélection aborde un  virage crucial. Les décisions doivent être considérées avec la lucidité recommandée.

Mohamed Touileb et Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

(VIDÉO) Algérie 7-0 Tanzanie : tous les buts de la rencontre

L'Algérie s'est imposée 7-0 contre la Tanzanie à...

Le FC Porto envisage le départ de Brahimi cet été

Selon le quotidien électronique portugais Co...

Belgique : suspension annulée pour Belfodil

Comme pour Sofiane Feghouli en Angleterre début ...

Ligue 1 – 11è journée : ES Sétif – USM El Harrach le choc à suivre !

Le stade du 8 mai 45 de Sétif abritera ce vendredi le choc entre l’Entente de Sé...

Manchester United – Leicester, le grand jour pour Mahrez !

Ce week-end, le FC Porto de Brahimi accueille le...

Tottenham : Bentaleb reprend l’entraînement

Le milieu international algérien, Nabil Bentaleb...

Tottenham : Le départ de Bentaleb se précise !

Présent avec les Spurs depuis le début ...

U18 : la sélection en regroupement avec 30 joueurs à Blida

En prévision d'un prochain tournoi de l'...

Programme du dimanche: Saadi affronte Hanni

Courtrai affronte Anderlecht dans un match qui promet d'être intense. L'occasion...

Crise du COA : Le CIO conforte Berraf sur son fauteuil !

Un autre appui. Et pas des moindres. Après la le...