Les deux bourdes étonnantes de Raouraoua

En conférence de presse, la première depuis de longs mois, Mohamed Raouraoua, président de la FAF, a été l’auteur de deux bourdes monumentales dans sa stratégie de communication. Pour un homme de sa trempe, fin communiquant et malin à tout crin, cela relève du surprenant, tant l’homme fort du football algérien pèse d’habitude chacun de ses mots. Décryptage !

1 – Il annonce l’arrivée de Benzia et Ounas et se fait contredire

La première erreur de Mohamed Raouraoua aura été l’annonce – après coup prématurée – de l’arrivée de Yassine Benzia et Adam Ounas chez les Verts. Sur le coup, personne ne pouvait contredire El Hadj tant il est connu pour mener lui même les négociations, donc au fait des tenants et aboutissants de chaque dossier. Il faut dire que Mohamed Raouraoua a dérogé à la règle qu’il a imposée lui même. Avec Nabil Bentaleb, par exemple, il avait attendu de conclure avec lui pour l’annoncer sur le site de la FAF, via communiqué, photo à la limite selfie à l’appui. Avec Benzia et Ounas, il s’est précipité à les confirmer en Équipe Nationale contre toute attente. Résultat, il a essuyé deux démentis cinglants des concernés le lendemain dans la presse française et se bat désormais en coulisse pour réparer les pots cassés. Pour un homme, chez qui les désirs sont des ordres, c’est un affront sans précédent !

2 – Il annonce le transfert de Brahimi et Mahrez 6 mois avant !

L’autre cafouillage de Mohamed Raouraoua aura été d’annoncer aussi précipitamment le transfert de Yacine Brahimi et Riyad Mahrez l’été prochain. Pour l’attaquant de Leicester City, ceci est une évidence. Mais pour le pensionnaire du FC Porto, ça l’est moins tant son départ est tributaire de plusieurs facteurs très compliqués à commencer par sa clause libératoire fixée aujourd’hui à 50 millions d’euros. Le président de la FAF, connu pour veiller au grain quand il s’agit des A, est sans doute mis au parfum des projets des cadres des Verts, qu’il conseille, du reste, allégrement, si besoin est. Cela dit, de là à dire que les deux joueurs seront transférés à coup sûr cet été, il y a un pas qu’on ne peut pas franchir, dans la mesure où beaucoup de choses peuvent se passer en six mois. Sans révéler la volonté des joueurs de ne pas disputer les JO pour ne pas sacrifier leurs vacances, Mohamed Raouraoua aurait dû ou pu expliquer la non-participation des Brahimi et Mahrez aux JO de Rio-2016 par les nouvelles résolutions de la FIFA qui, cédant aux pressions des clubs, a décidé de ne pas obliger les clubs à libérer leurs internationaux pour les JO.

La dernière conférence de presse de Raouraoua à Alger:

Nabil Boughanem

La Gazette du Fennec

Dans la même catégorie

Ailleurs sur le web
Ne manquez pas aussi !

L1 et 2 : Les clubs professionnels endettés de plus de 500 millions DA

Le montant global des dettes des clubs professio...

WC 2018 : LES RÉSULTATS COMPLETS DU TIRAGE AU SORT !

L'Algérie connait désormais ses...

Le retour gagnant du maestro Mourad Meghni !

De retour d'une énième blessure avec le CS Const...

Naples : Ghoulam a prolongé jusqu’en 2022 !

C'est officiel, le défenseur algérien de Naples,...

FC Lorient : Walid  Mesloub diffère son retour à la compétition

Walid Mesloub, blessé depuis le mois de février ...

CHAN 2018 : Algérie-Libye ce samedi à 20h45

Le match aller entre l'Algérie ...

USMBA : Une facture « pizza » de 400 millions !

L'info peut paraître loufoque, mais reste pour a...

Cameroun : Gros scandales chez les Lions Indomptables !

L'affaire Bensebaini qui a écla...

Mercato : Belfodil avec le Standard jusqu’en 2018

Arrivé libre l'été dernier en provenance de Bani...

Programme du samedi: Hamzaoui affronte Brahimi

Le Nacional Madeire reçoit le FC Porto de Brahimi ce samedi, l'occasion pour Ham...

C’est vous l’Expert émission live de 16h à 17h30 !

Retrouvez l'émission de c'est vous l'expert en direct ! Voici le lie...

Des Verts à rougir de rage et de honte !

Plus que le calice jusqu’à la lie. C’est la hont...