Nigéria – Algérie (3-1) : Le naufrage d’Uyo !

L’Algérie, qui devait faire un grand math contre le Nigéria pour prendre la tête de son groupe, finalement est passée totalement à côté et se retrouve dernière avec 5 points de retard sur les Super Eagles dominateurs de Fennecs désespérant (3-1)…

Première mi-temps, les prémices d’une désillusion

Dès de le début de match, les Super Eagles mettent la pression, ils doivent être à la hauteur de l’enjeu et s’en donnent les moyens. Le 4-1-4-1 de Leekens est bien visible, cependant l’EN peine à se montrer dangereuse offensivement. Mise au second plan habituellement, car très souvent masquées par les prouesses de l’attaque, les lacunes de la défense sont criantes. L’Algérie tient 25 minutes avant la percée de Victor Moses et l’erreur incroyable de Belkaroui. L’ouverture des Super Eagles fait l’effet d’un électro choc, les Verts se réveillent et prennent le jeu à leur compte. Bentaleb et Taider passent tout près de l’égalisation mais les deux milieux de terrain manquent de réalisme. On sentait cette équipe capable de revenir mais peu à avant la mi-temps, le capitaine John Obi Mikel se retrouve seul devant le but, la défense algérienne le pense hors jeu, le joueur de Chelsea jette un œil sur l’arbitre de touche avant de torpiller M’Bolhi à bout portant. Le but est valide, Mandi, complètement perdu, couvrait bien le joueur nigérian. Deuxième erreur, celle de trop.

Un réveil bridé par un mauvais coaching

Dès le début de la seconde période, l’Algérie affiche un visage plus séduisant. Le Nigéria laisse beaucoup d’espaces et les Fennecs passent facilement avant de buter sur une défense de fer dans les 25 derniers mètres. Les occasions se succèdent en vain. L’EN manque de réalisme, les frappes ne sont pas cadrées, les actions souvent inabouties. Mais l’espoir de revenir est toujours là, le Nigéria subit, Bentaleb sort de l’ombre à la 67ème minute pour crucifier d’une frappe magistrale Akpeyi. La réduction de l’écart est suivie du premier changement de Leekens , Medjani cède sa place à Abeid. Alors qu’on attendait un changement offensif, le sélectionneur décide de faire du poste pour poste.

nigeria-leekens-bentaleb-abattu

Le début de la déstructuration. Abeid en soit ne fait une mauvaise entrée, mais ce changement tardif reste difficile à comprendre d’autant qu’il est suivie de l’entrée de Feghouli en lieu et place de Ziti et celui de Bounedjah à la place de Taider en toute fin de match. A partir de là, on a du mal à voir le schéma mis en place. Il est évident que Leekens a joué le tout pour le tout, mais cela n’a pas apporté les changements attendus offensivement. L’Algérie n’arrive plus à se montrer dangereuse, les percées individuelles ne donneront rien. Le temps passe et pousse l’EN à se découvrir, au détour d’un contre Moses viendra crucifier définitivement les Fennecs.

Le Nigéria s’impose 3-1 et pousse l’Algérie au fond du groupe B. La Coupe du Monde2018 est toujours à portée de main mathématiquement, mais l’avance du Nigéria et son calendrier à venir rend la tâche particulièrement ardue. Il faudra un miracle pour qualifier l’Algérie qui doit désormais se tourner vers la préparation de la CAN.

La fiche technique :
Stade : Akwa Ibom stadium –Uyo-
Arbitres : M. Gassama (Gambie) assisté de MM. Birimushahu (Burundi) et de Range (Kenya)
Buts : Moses (25’ et 90’+2), Obi Mikel (42’) pour le Nigeria ; Bentaleb (67’) pour l’Algérie
Avertissements : Moses (25’) au Nigeria ; Bentaleb (50’) et Mandi (61’) à l’Algérie
Nigeria :
Akpeyi, Balogun, Echiejile, Ekong, Omeruo (Chehu 66’), Obi Mikel (cap.) (Ndidi 82’), Onazi, Etebo, Moses, Iwobi (Musa 75’), Iheanacho / Entraîneur : Gernot Rohr
Algérie :
Mbolhi, Ziti (Feghouli 80’), Mandi, Belkaroui, Ghoulam, Medjani (cap) (Abeid 71’), Taïder (Bounedjah 84’), Bentaleb, Mahrez, Brahimi, Slimani / Entraîneur : Georges Leekens

Les buts de la rencontre :

Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Magnifique reportage sur la carrière de Baghdad Bounedjah

Magnifique reportage sur la carrière de Baghdad Bounedjah

Programme #27 : Mahrez à Chelsea, Bensebaini et Zeffane reçoivent Marseille

Programme #27 : Mahrez à Chelsea, Bensebaini et Zeffane reçoivent Marseille

Brahimi passeur décisif face à Tondela

Brahimi passeur décisif face à Tondela

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Match de Gala : Algérie-Cameroun à Gennevilliers ce dimanche

Un match de bienfaisance au profit du handicap s...

EN : reprise difficile avant le départ pour Lisbonne

Après deux jours de repos les protégés de ...

Programme TV du vendredi : Ferhat face à Orléans

Le Havre affronte Orléans de Karim Ziani...

Claude Leroy nommé sélectionneur du Togo

Claude Le Roy, 68 ans, a été nommé mercredi nouv...

Athlétisme : Taoufik Makhloufi entre en piste sur 800m à Rabat

La star de l'athlétisme algérien Taoufik...

La pépite de l’OM Maxime Lopez approché par la FAF ?

Dans un entretien publié ce mardi par La Pro...

Naples : Les croisés pour Ghoulam !

Énorme coup dur pour Faouzi Ghoulam, le latéral ...

Ryad Boudebouz, une pige au Celta Vigo !

Annoncé avec insistance aux Girondins de Bordeau...

JO 2016 : l’Algérie dans le groupe de l’Argentine !

Le tirage au sort du tournoi olympique de footba...

M’Bolhi : « Eto’o m’aide énormément et je veux rester ici ! »

Muet dans les médias, le portier algérien, Raïs ...

CAN 2017 : tensions au Gabon, la CAN menacée ?

Le scrutin pour l’élection du nouveau président ...

U23 – CAN 2019 : la sélection olympique connait enfin son programme

Après un certain flou concernant le programme de...

EN : Conférence de presse du sélectionneur Lucas Alcaraz

Le nouveau sélectionneur des Verts, l'Espagnol ...

Programme : Mahrez affronte le Barça en amical !

De nombreux matchs seront au programme ce mercre...

Click to Hide Advanced Floating Content