La légende du handisport Mohamed Allek s’en va

L’ex-champion du monde handisport, Mohamed Allek, s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi à son domicile à Alger à l’âge de 42 ans des suites d’une longue maladie, laissant derrière lui un riche palmarès sur le double plan national et international, a-t-on appris auprès de sa famille.

L’athlète le plus titré du sport algérien, vainqueur de pas moins de six médailles dont cinq en or, lors de ses cinq participations aux Jeux paralympiques, et douze titres mondiaux, depuis 1994, Mohamed Allek vient donc de quitter ce bas monde des suites d’une longue maladie.

Né le 17 août 1974, Allek a fortement marqué le sport algérien en général et plus particulièrement chez les handicapés.

Le désormais ex- entraîneur, a débuté sa riche carrière à l’IR Hussein Dey, avant de porter les couleurs de l’ASPTT Alger puis celles du MC Alger. Il a tiré sa révérence en 2008 après un parcours des plus éloquents au Groupement Sportif Pétrolier (GSP).

allek_mohamed_handisport

Allek a connu ses premiers titres  en 1994 à Berlin (Allemagne), à l’occasion de son premier championnat du monde. Une compétition qui lui permis d’arracher deux médailles dont une en or. Il a à son actif une soixantaine de médailles, toutes compétitions confondues, dont plusieurs records du monde du 100 m, 200 m et 400 m (des records qui ont duré pendant une dizaine d’années).

Cette moisson de titre a fait pâlir d’envie bien d’athlètes. Aux Jeux Paralympiques, la première distinction d’Allek remonte à 1996 à Atlanta (USA), où il remporte les titres du 100 m et 200 m, avant de confirmer sa progression quatre ans après à Sydney (trois médailles d’or). Il enchaîne avec une médaille de bronze en 2004 à Athènes. Sa 5e participation paralympique à Pékin en 2008, a été la dernière d’Allek dans une riche carrière sportive.

Et pour avoir hissé les couleurs nationales dans les plus grandes manifestations internationales, Allek a été décoré de la médaille d’honneur (Al Athir) par le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, en 2008, au stade du 5-Juillet, en marge de la finale de Coupe d’Algérie de football entre le WA Tlemcen et le CR Beni Thour.

allek_atlanta

Par la suite, Mohamed Allek devrait mener un autre combat contre sa maladie.
En janvier dernier et lors de la deuxième édition d’Algerian Olympic and Sports Awards qu’a organisé le Comité olympique et sportif algérien à Alger, l’ancien champion du monde en handisports, Mohamed Allek,  n’a pas été oublié. Un trophée spécial lui a été décerné pour l’occasion. Il a été remis à son père.

Ce mardi Mohamed Allek nous a définitivement quitté. L’athlète sera enterré mercredi au niveau de son village d’origine, Agouni Gueghrane (Tizi Ouzou) après la prière du Dohr.

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

  • Cid

    Allah yerahmou.

  • Daddak

    Inna Lillah wa inna ilayhi raji3oun. Il a hisse le drapeau de son pays bien haut et maintes fois en faisant honneur a toute la nation. Que le bon dieu l’en retribue, l’accueille en son paradis et attribue la patience et la sagesse a sa famille. Merci a l’auteur pour cet article elogieux et reconnaissant. La marque d’une nation civilisee est dans le respect et l’attention qu’elle temoigne a ses gens amoindris.

  • bountah

    Inna lillah oua ina lillah radjiroun Allah yarhamou

Ne manquez pas aussi !

Leganes : Medjani a disputé son premier match

Fraichement signataire avec le promu Leganès, ...

Programme TV du samedi : Mandi dans le groupe face au Real !

De nombreux matchs à suivre ce samedi dans les c...

Tottenham : 6 semaines d’indisponibilité pour Bentaleb

Le milieu international algérien de Tottenham (...

Mercato : Belkaroui rejoint finalement l’ES Tunis !

Coup de théâtre dans le dossier Belkaroui et r...

Aulas toujours aussi ferme sur le cas Ghezzal !

Le Président lyonnais Jean-Michel Aulas...

Quel capitaine pour les Verts durant la CAN 2017 ?

En l'absence de Carl Medjani et...

Porto : la situation de Brahimi commence à devenir inquiétante

N'entrant visiblement pas dans les plans du nouv...

M’Bolhi : « Eto’o m’aide énormément et je veux rester ici ! »

Muet dans les médias, le portier algérien, Raïs ...

Portugal – Liga Nos : Brahimi, le chef de file !

Et si c'était la saison de Brahimi au Portugal ?...