Nous contacter

Equipe Nationale

1/2 Finale-FIFA Arab Cup 2021: Le Qatar, c’est du solide !

Publié

le

qatar team

Avant la demi-finale de la Coupe Arabe FIFA 2021 qui se déroulera ce soir au stade Al Thumama entre le Qatar et l’Algérie à 20h (algérienne), on vous propose un décryptage de l’équipe emmenée par Félix Sanchez Bas. Quelles sont ses forces, sesfaiblesses et comment l’équipe a évolué depuis son sacre en Coupe d’Asie 2019.

Après la qualification d’anthologie face au Maroc en quart de finale (2-2 puis 5-3 aux TAB), grâce notamment à un but de Youcef Belaili qui restera gravé à jamais dans l’histoire du football algérien, les hommes de Madjid Bougherra veulent passer le cap du Qatar, pays organisateur et qui sera naturellement soutenu par tout un stade, en demi-finale. Sur le papier, les Algériens sont au dessus mais Al-Annabi a tous les moyens pour déstabiliser les Guerriers du Désert pour des raisons qu’on va décrire. 

Vainqueur de la Coupe d’Asie 2019

Drivée par l’Espagnol Felix Sanchez (ancien coach des jeunes du Barça) depuis 2017, les Qataris remporteront le Coupe d’Asie en 2019 mais ils ont connu deux échecs durant la même année. Le premier en Copa America (invité) en sortant dès la phase de groupes après un nul face au Paraguay et deux défaites face à l’Argentine de Messi et la Colombie. Le deuxième en Coupe du Golfe à domicile en demi-finale face à l’Arabie Saoudite d’Hervé Renard (1-0). Trois compétitions majeures dans lesquelles une ossature s’est dégagée et représente actuellement le noyau dur de l’équipe. Trois compétitions majeures dans lesquelles une ossature s’est dégagée et représente actuellement le noyau dur de l’équipe.

qatar coupe dasie 2019

Pour avoir un bon angle de ladite ossature et son évolution, revenons tout d’abord à la Coupe d’Asie 2019 qui est incontestablement le tournoi référence pour le Qatar, puisque en toute évidence  il y a la victoire au bout. En phase de poules, il y a eu un bilan complet avec trois victoires :  face au Liban (2-0), la Corée du Nord (6-0) et l’Arabie Saoudite (2-0). Puis ils ont sorti l’Iraq (1-0) en 1/8e, la redoutable Corée du Sud de Son Heung-Min (1-0) en ¼, les Emirats Arabes Unis (4-0) en 1/2 (sous fond de crise politique entre les deux pays), avant de triompher face au Japon grâce notamment à un coup de ciseau magnifique d’Al Moez (3-1). Sur le plan statistiques, les deux attaquants, Al Moez Ali et Akram Afif, finissent respectivement meilleur buteur (9 buts, loin devant le deuxième) et meilleur passeur (10 passes).

L’ossature d’Al-Annabi depuis 2019

Sur le plan effectif, le coach espagnol optait pour un 3-5-2 dont voici le consensus de tous les onze entrants: Al Sheeb. Centraux : Koukhi, Salman, Hisham. Pistons : Pedro, Abdelkarim. Milieux : Al Haydous, Madibo, Aziz. Attaquants : Afif , Al Moez. En fin d’année, comme mentionné plus haut, les Qataris ont accueilli la Coupe du Golfe mais n’ont pas réussi à passer le cap des demi-finales (défaite face à l’Arabie Saoudite). Quelques changements sont à noter par rapport au triomphe aux Emirats Arabes Unis notamment au milieu avec la titularisation de Boudiaf et Aziz ainsi que le replacement de Abdelkarim comme défenseur central, lui qui est un latéral gauche de formation : Al Sheeb, centraux : Khoukhi, Salman, Abdelkarim, Latéraux : Pedro, Hajri. Milieux : Aziz,  Al Haydous, Boudiaf. Attaquants : Afif, Al Moez.

Enfin, pour être plus complet et cohérent, voici le consensus de la Coupe Arabe en cours (Phase de groupe et quart de finale), en notant aussi que le troisième match face à l’Iraq c’est l’équipe B qui a été incorporée : Al Sheeb (gardien). Centraux : Abdelkarim, Khoukhi, Hisham. Pistons : Homam, Pedro. Milieux ; Boudiaf, Aziz, Al Haydous. Attaquants : Afif, Al Moez. Pour récapituler, on a donc 8 joueurs (en gras) ayant gagné la Coupe d’Asie et disputés la Coupe du Golfe qui sont annoncés titulaires face à l’Algérie. C’est donc un effectif huilé, discipliné, mature et expérimenté, que les coéquipiers de Brahimi affronteront.

al moez qatar

Le redoutable attaquant d'origine soudanaise : Al Moez

Sur le plan technique ça donne quoi ?

Dans le 3-5-2 évoqué, on retrouve une défense à trois : Khoukhi comme libéro un peu à l’ancienne, qui a une très bonne capacité de relance, un bon QI foot, une bonne lecture de jeu et peut s’avérer aussi dangereux dans les coups de pied arrêtés grâce à sa bonne détente. Il est épaulé à gauche par le capé Abdelkarim au gabarit impressionnant, et pas facile à bouger en un contre un. Bassam à droite qui ressemble un peu au profil de Khoukhi, il peut notamment apporter une plue-value dans les coup-francs grâce sa bonne patte droite. Sur les côtés on retrouve le jeune piston gauche Hoham, qui a une bonne force de pénétration et peut poser des problèmes à Benayada, notamment dans la vitesse. A droite Pedro qui sera absent pour blessure, serait normalement remplacé par Ismail Mohamed. Comme son coéquipier à gauche, il a cette faculté à beaucoup répéter les efforts et possède un bon coffre.

Au milieu, en sentinelle c’est Karim Boudiaf qui est attendu. Grand de taille, assez propre techniquement et avec un bon impact physique. Il sera aligné derrière le très expérimenté Al Haydous qui est positionné comme milieu relayeur. Un joueur bon dans la maîtrise technique qui peut tenir le ballon, conjugué à une très bonne qualité de passe. En relayeur gauche, Aziz sera normalement titulaire. Très costaud, couplé à un volume de jeu impressionnat et une faculté de projection très appréciable. En attaque, on retrouve deux pointes. El Moez, attaquant très rapide qui peut bousculer la paire centrale algérienne, il a également une variété technique dans son jeu, notamment ses enroulés et il est capables de tenter des gestes acrobatiques comme c’était le cas en finale de la Coupe d’Asie face au Japon. Il sera aligné à Akram Afif, coéquipier de Baghdad à Al Sadd. Un profil plus technique qu’El Moez, capable d’éliminer en un contre un et jouit aussi d’une vitesse élevée.

Enfin, il est à noter que c’est une équipe qui se projette très vite vers l’attaque, et peut s’avérer très dangereuses en contre. Illustration faite avec la première mi-temps du quart de finale face aux Emirats. Malgré 24% de possession de ballon  ils avaient réussi à coller 5 buts. Il ressort également de leur composante une puissance physique une une discipline tactique palpable.

 

afif et bounedjah

Bounedjah et Afif à Al Sadd

Le résumé de Maroc – Algérie (2-2 puis 3-5 aux TAB) :

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.