Nous contacter

Actualités

Medouar (LFP): “Nous n’avons rien reçu des autorités pour la venue du public”

Publié

le

medouar solo reunion

Le coup d’envoi de la saison 2021-2022 sera donné vendredi, avec au programme le match d’ouverture entre le CS Constantine et le MC Oran. Cinq rencontres se joueront samedi, alors que quatre matchs ont été reportés en raison des compétitions africaines interclubs. Et le président par dérogation de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, a annoncé que son instance n’avait encore reçu aucun document officiel concernant un éventuel retour des supporters dans les stades, 19 mois après l’interdiction instaurée en raison de la pandémie de Covid-19 et ce, à moins d’une semaine du coup d’envoi de la nouvelle saison. 

Là, il est important de rappeler que dans une correspondance, adressée le 17 novembre 2020, aux différentes Fédérations et associations placées sous sa tutelle, le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS ) a effet demandé “une fermeture pour 15 jours” de l’ensemble des salles omnisports, des aires de jeux, et des maisons de jeunes, pour éviter tout risque de propagation du COVID-19. Le ministère a interdit également toute forme de rassemblement au niveau des instances, y compris les réunions à caractère organisationnel. Mais le 5 septembre dernier, le MJS avait décidé la réouverture des infrastructures sportives et la reprise des activités compétitions dans toutes disciplines à partir du lundi 6 septembre 2021. “Dans le cadre de la reprise des activités sportives en prévision des compétitions sportives importantes, dont les Jeux méditérrranéens-2022 à Oran, afin de permettre aux différentes sélections nationales de se préparer dans les meilleures conditions au démarrage des différents championnats nationaux” avait alors souligné le MJS dans son communiqué. Le communiqué de la tutelle avait, en outre, souligné “que la réouverture des infrastructures sportives et la reprise des compétitions à partir du 6 septembre est subordonnée à la présentation du pass-sanitaire qui confirme la vaccination de tous les gestionnaires de ces infrastructures et le respect total du protocole sanitaire tel que préconisé par les autorités publiques pour faire face à la propagation de la pandémie du Coronavirus”.

Aucun document officiel délivré

Par la suite, soit le 16 septembre dernier le ministère de la Jeunesse et des sports a annoncé le retour du public aux stades et salles de sport, sur présentation du pass sanitaire, en vue de la nouvelle saison sportive 2021-2022. “En rappel de la décision du Premier ministre du 13 septembre relative à l’allègement du protocole sanitaire et dans le cadre de la reprise des activités sportives et de jeunesse, il a été décidé la réouverture des infrastructures sportives, publiques et privées, ainsi que la reprise des activités et compétitions dans toutes les disciplines, sous condition du strict respect du protocole sanitaire tel que préconisé par les autorités publiques pour faire face à la propagation de la pandémie du Coronavirus”, indique un communiqué du MJS. Pour le moment donc, le président de la LFP, Medouar précise que “Jusqu’à aujourd’hui, la LFP n’a reçu aucun document officiel concernant un éventuel retour du public dans les stades, à la veille du coup d’envoi de la nouvelle saison footballistique. Prendre une telle décision est du ressort exclusif du ministère de la Santé, qui saisira de son côté le ministère de la Jeunesse et des Sports”. “Nous sommes à l’approche de la nouvelle saison, tout est mis en place sur le plan organisationnel pour le bon déroulement de la saison. Nous n’avons pas prévu de nouvelles mesures. Nous tâcherons de faire de l’exercice 2021-2022 une réussite”, a-t-il ajouté.

Autres annonces concernant l’homologation des stades, Medouar a indiqué que la commission d’audit des stades “effectuera à partir de ce dimanche une visite d’inspection au stade de Constantine, avant de faire de même mercredi au stade de Chlef et probablement au stade Brakni de Blida”. Par ailleurs, et concernant le déroulement de l’assemblée générale élective (AGE), qui devait avoir lieu avant le début du championnat selon la Fédération algérienne de football (FAF), le président de la LFP a expliqué qu’elle se tiendrait “une fois les statuts des trois Ligues (LFP, LNFA et LIRF) amendés”. “Je suis mandaté par l’ancien et l’actuel bureau fédéral pour gérer les affaires de la Ligue de football professionnel à l’instar de toutes les ligues de football. Ma mission prendra fin au terme de l’assemblée générale extraordinaire (AGEx) pour la mise en conformité des statuts, qui sera suivie par l’AGE”. Enfin, et interrogé sur son intention de briguer ou non un nouveau mandat à la tête de la LFP, Medouar a préféré laisser planer le doute, n’écartant pas toutefois l’idée. “Au cours de mon premier mandat, plusieurs événements se sont déroulés, notamment la pandémie de Covid-19, ce qui s’est répercuté sur le déroulement du championnat et du coup sur la bonne marche de la LFP. Pour le moment, je n’ai pas encore pris ma décision, mais si j’avais l’occasion de briguer un second mandat, je ferai de mon mieux pour qu’il soit à la hauteur des espérances”, a-t-il conclu.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.