Nous contacter

A La Une

Afrique : Au tour d’El Hadji Diouf de s’en prendre à Andy Delort

Publié

le

El Hadji Diouf CAF

Le désormais scandale du “Delortgate” continue de faire jaser dans la sphère footballistique. Après la décision d’Andy Delort de mettre en parenthèses la sélection nationale algérienne pour se consacrer à son club, plusieurs sportifs de nombreux horizons ont vivement critiqué l’attitude du nouvel attaquant de l’OGC Nice. Connue pour son franc-parler, El Hadji Diouf a, une nouvelle fois, pris position. 

Tout est parti d’un sms mais les conséquences ont été, à juste titre, irréversibles. Absent de la dernière liste de Djamel Belmadi, Andy Delort avait tout simplement annoncé au sélectionneur national qu’il souhaitait “mettre en parenthèses l’équipe nationale pour un an afin de me consacrer pleinement à mon club”. Une attitude qui n’a, bien évidemment pas du tout plu au driver des Fennecs. Présent à RMC, l’ancien joueur du PSG n’avait pas fait dans la demi-mesure : “C’est un manque de respect total. Il y a quoi dans un an? La Coupe du Monde. Donc nous on se casse la tête pour se qualifier en Afrique et lui compte arriver après la qualification comme une petite mariée? On n’accepte pas ça chez nous” avait-il déclaré. Une affaire qui a fait grand bruit aussi bien en Afrique qu’en France avec de multiples réactions d’acteurs du monde du football professionnel. Parmi eux, El Hadji Diouf, qui n’a pas compris le choix de l’ancien montpelliérain.

L’importance de la sélection nationale

Double ballon d’or africain en 2001 et 2002, El Hadji Diouf fait partie des grands joueurs qui ont laissé leur empreinte dans le football africain. Interrogé sur le choix d’Andy Delort, l’ancien joueur de Liverpool s’est étonné du choix de l’avant-centre tout en égratignant le Brésilien Neymar : « J’ai un message pour Andy Delort : Il peut arrêter, c‘est son choix. Mais avec une équipe aussi flamboyante, ce n’est pas normal. Ils ont un groupe magnifique qui peut aller loin à la CAN. Et pour Neymar, je ne sais pas ce qu’il lui est arrivé mais je ne comprends pas. Pour moi, l’équipe nationale est sacrée ! On doit même plus se donner avec son équipe nationale qu’en club ! Car lorsque tu arrêteras le football et quand tu rentres chez toi, tu seras une légende à vie »

Des propos sur la star brésilienne qui font échos à l’envie de l’ex-Barcelonais d’arrêter après la prochaine Coupe du Monde. Une équipe nationale avec laquelle l’ancien international sénégalais n’a jamais rien gagné malgré deux demi-finales de CAN (2002 et 2006) et un quart de finale de Coupe du Monde 2002 (21 buts en 69 sélections) mais qu’il n’a, lui, jamais mis au second plan.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.