Nous contacter

A La Une

Liga : Tebas évalue les éventuels dégâts

Publié

le

Tebas

Javier Tebas, président de la Liga de Fútbol Profesional (LFP), semble certain. Pour lui, le championnat d’Espagne reprendra. Il n’est pas question de saison blanche dans son imaginaire. Surtout que cela pourrait causer de grosses pertes.



Beaucoup d’éventualités sont sur la table. Mais pas question d’arrêt définitif selon Tebas. « Nous étudions différents scénarios, avec différentes dates de redémarrage, à huis clos ou pas, mais ce n’est pas une option de penser que l’on ne va pas rejouer », a-t-il assuré dans une visioconférence, tenue ce mardi matin, avec des journalistes européens. Aussi, l’homme fort de la balle ronde ibérique s’est dit « persuadé que les Championnats nationaux et les compétitions européennes pourront être achevés.»

Jusqu’à 1 milliard d’euros de pertes !

Tebas aurait même des dates. « Nous envisageons de rejouer, en Espagne et dans d’autres pays européens, le 29 mai ou, alternativement, le 6 juin ou le 28 juin. Si nous commençons la Liga le 28 mai, la Ligue des champions serait en juillet. Si nous commençons le 6 juin, toutes les compétitions se joueraient ensemble jusqu’au 31 juillet. Et si nous commençons le 28 juin, juillet serait pour la Liga et août pour la Ligue des champions », prévoit-il.

Cette certitude cache une sérieuse crainte. Le gel de football en raison du coronavirus a grippé les caisses des clubs. « Cela nous coûterait 1 milliard d’euros s’il y avait une annulation de la fin de saison. Le coût serait de 350 millions d’euros en cas de matches à huis clos et tout de même de 150 millions d’euros si l’on joue avec des spectateurs », détaille le boss de la LFP espagnole. Dans tous les cas, il y aura des pertes. Mais il faudra les minimiser.

 




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.