Nous contacter

A La Une

Sadi : « Les déclarations de Belmadi est un cinglant démenti à ceux qui veulent l’embrigader»

Publié

le

walid sadi vise la faf

Walid Sadi (41 ans), candidat aux prochaines élections de la FAF, a réagit sur son compte Twitter aux récentes déclarations de Djamel Belmadi qui disait, depuis Sidi Bel Abbès, qu’il ne voulait pas « être une carte entre les mains des futurs candidats ». Une manière de saluer les paroles sages du sélectionneur national qui se déclare neutre à l’occasion des prochaines élections et qui surtout, selon son interprétation, n’apporte pas un soutien sans équivoque et formel au président sortant.

Au communiqué de la FAF, Walid Sadi a choisi cette fois Twitter pour riposter. Néanmoins, le candidat aux élections de la FAF n’a cette fois pas évoqué la fameuse réforme des stratus de la Fédération, qui avait d’ailleurs fait réagir cette dernière mercredi, mais pour plutôt répondre aux récentes déclarations du sélectionneur national, Djamel Belmadi.

En milieu de semaine, le coach champion d’Afrique avait déclaré en effet depuis Sidi Bel Abbes qu’il ne voulait pas être pris « pour une carte entre les mains des candidats à la présidence de la FAF. Qu’ils essaient plutôt de convaincre ceux qui sont censés voter pour eux par leurs projets et leurs programmes », disait-il.

Une mise au point que semble avoir contenté Walid Sadi. Sur son compte Twitter, ce dernier s’est dit « très satisfait des déclarations de l’entraîneur national M.Djamel Belmadi faites lors de la conférence de presse tenue à Sidi Bel Abbes à l’inauguration de l’académie de football enfin rénovée (sic) » a t-il précisé dans un premier Tweet. Dans un autre, il hausse un peu plus le temps en signalant que les déclarations du sélectionneur sont « par contre un cinglant démenti à ceux qui rêvent d’embrigader une personnalité fière, ombrageuse et aux principes immuables », souligne t-il.

«L’Équipe nationale est sacrée, c’est un devoir de la protéger» 

Par ailleurs, le dirigeant de l’ES Sétif s’est engagé « si Dieu m’accorde le privilège de présider aux destinées du football algérien, je fais le serment d’entourer l’équipe nationale et son staff de toute la sollicitude que requiert mes échéances à venir ».

Enfin Sadi promet que « tous les moyens, aussi bien financiers que matériels (sic) seront mis à la disposition de nos ambassadeurs ! L’Équipe nationale comme son nom l’indique est nationale, par conséquent elle appartient à toute la nation, c’est un devoir sacré de la protéger », conclut-il.

Finalement, Djamel Belmadi se retrouve malgré lui mêlé à cette campagne farouche pour la présidence de la FAF. Car les tweets de Sadi sont en réponse à peine déguisée à ceux qui vont courir la rumeur selon laquelle Belmadi quittera ses fonctions dans le cas où Zetchi n’est pas réélu. 

Relire les déclarations de Belmadi sur le sujet:

AGE/FAF: Belmadi: « Je ne veux pas être une carte pour les candidats »

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.