Nous contacter

#Team DZ

Man. City : Mahrez assume la concurrence

Publié

le

mahrez city jaune

Dans un entretien accordé à Canal Plus, qui sera diffusé intégralement ce soir dans l’émission « Match Of Ze Day », Riyad Mahrez parle de la deuxième saison qu’il vit avec Manchester City. L’Algérien a évoqué pas mal de sujets : la lutte pour le titre (déjà perdu ?) avec Liverpool, la concurrence en interne, la mentalité de Guardiola, la rencontre avec le Real en Champions League et sa progression depuis qu’il a quitté Leicester City. Morceaux choisis.



Passeur décisif pour Jesus samedi face à Leicester City (0/1) samedi pour le compte de la 27e journée du championnat d’Angleterre, Mahrez a permis aux siens de repartir du King Power Stadium avec les trois unités. Un succès qui permet aux « Citizens » de revenir provisoirement  à… 19 longueurs de Liverpool qui compte un match en moins à disputer demain lundi en accueillant West Ham (21h).

L’écart est très conséquent à 11 rounds de la fin. Tout porte à croire que les Mancuniens, double tenants du titre, ont perdu leur couronne en faveurs des « Reds ». Même dans les propos du « Fennec », on a ressenti une certaine résignation et déjà le regret de ne pas avoir tout fait pour préserver le bien : « C’était un peu inattendu parce que je pense qu’on avait les moyens de la gagner (Premier League) encore cette année. On a perdu des matchs qu’on ne doit jamais perdre. Ça nous a mis dans une situation un peu compliquée », a-t-il concédé non sans reconnaître que « Liverpool est très fort cette année. On ne va pas se le cacher. Mais je pense qu’on aurait pu être encore dans course.»

« Être plus décisif »

Cette saison, le Champion d’Afrique joue plus souvent même. Il est aligné de manière beaucoup plus constante par rapport à l’exercice écoulé. Dans la compétition domestique, il fait déjà mieux que lors de la séquence précédente. En 22 apparitions (contre 27 l’an dernier) en BPL, il a eu le temps de marquer 7 buts et délivrer 8 offrandes. Le Dz ne s’en cache pas, il veut « jouer le plus de matchs possibles. Etre plus décisif et aider l’équipe à gagner des titres.»

Cependant, parfois, il se retrouve sur le banc. Une posture qu’il comprend parfaitement car il est difficile de devenir un indiscutable quand on considère la pléthore de l’effectif des « Skyblues ». Celui qui a été sacré MVP au Pays de Sa Majesté en 2016 comprend le turn-over : « on est beaucoup. C’est ça le problème. Ça doit tourner », juge-il. Mais ce n’est pas pour autant qu’il veut tomber dans la suffisance : « après oui mon objectif c’est d’être le plus souvent titulaire et être décisif encore plus. Faire la différence. Marquer plus de buts et faire des passes décisives, être encore plus tranchant » prévoit l’ailier d’autant plus que sous la coupe de Pep Guardiaola, son entraîneur qui « n’est pas dans les sentiments », la progression individuelle devient automatique parce que « quand tu n’es pas bon tu vas t’asseoir. Il faut te battre pour reprendre ta place.»

Les effets Guardiola et Zidane

En évoquant le technicien espagnol, le capitaine de l’EN dira : « il veut tout le temps gagner. C’est un passionné. Un vrai passionné. Donc ça le touche vraiment quand ça ne va pas. Et c’est de ça qu’on a besoin parce qu’on sait que c’est lui qui peut nous aider à gagner encore plus de titres.» En outre, le Meilleur joueur africain en 2017 trouve qu’il est « un joueur plus complet maintenant. J’ai grandi. J’ai beaucoup plus de matchs et d’expérience donc je connais plus mon corps et je sais prendre les bonnes décisions.»

Cette évolution footballistique sera passée au révélateur du Real Madrid mercredi prochain. Ça sera à l’occasion du 1/8 de finale « aller » de la Ligue des Champions UEFA. « Ça va être un superbe match. On va voir quel est notre niveau », estime le numéro 7 d’El-Khadra. Pour ce qui est de croiser Zinédine Zidane, l’homme qui a valu 68 millions d’euros à la direction de City préfère se concentrer sur le plan purement sportif : « moi je vais jouer mon match, annonce-t-il. Après, c’est sûr Zidane c’est un joueur que j’aimais beaucoup quand j’étais jeune. Ça ne sera pas spécial mais ça me fera un petit truc de le voir.» Cependant, on ne sait pas encore si Mahrez sera dans le onze qui foulera la pelouse de Santiago Bernabeu dans trois jours même si la tendance est pour sa participation comme titulaire pour ce sommet européen. On voit mal comment Pep se passera de lui. Surtout après qu’il a  répondu présent hier contre les « Foxes ».




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.