Nous contacter

A La Une

Recours FIFA: La réponse provocante de Gassama aux Algériens

Publié

le

gassama bakary gambien arbitre corrompu

Pour de nombreux Algériens, Bakary Gassama est l’un des facteurs qui ont causé la non-qualification de l’équipe nationale en Coupe du Monde 2022 au Qatar. En effet, l’arbitre gambien a pris certaines mauvaises décisions qui ont influencé sur le cours du match “retour” dans le dernier tour qualificatif au Mondial 2022 entre l’Algérie et le Cameroun le 29 mars dernier au stade Mustapha-Tchaker. Aux critiques sur sa prestation, le directeur du jeu a fait des déclarations au quotidien gambien The Standard. Et on ne peut pas dire qu’il se rend compte de son sabotage.

Les décisions arbitrales sont souvent sujettes aux contestations. Surtout quand il s’agit d’appréciations ou d’interprétations. Ainsi, Gassama dit qu’il vit avec ça depuis le début de sa carrière avec le sifflet. « Cela ne m’atteint pas vraiment. On voit souvent cela de la part des équipes qui perdent », a-t-il assuré au journal de son pays en réponse aux critiques qui le ciblent depuis la dernière rencontre qu’il a dirigée entre les Fennecs et les Lions Indomptables.

« S’ils perdent…» 

En outre, le natif de Banjul ajoutera « s’ils gagnent, ils te considèrent comme un bon arbitre. S’ils perdent, ils disent de toi que t’es mauvais ». Des déclarations pour le moins provocantes qui montrent que le concerné ne se rend pas compte qu’il a ruiné un travail de 4 ans pour Djamel Belmadi et ses protégés.

Là, il ne s’agissait pas d’un simple match mais d’un ticket pour le rendez-vous planétaire. En tout cas, la Fédération algérienne de football (FAF) a déposé une plainte auprès de la FIFA pour dénoncer son arbitrage. Et cela pourrait lui coûter sa place en Coupe du Monde lui aussi même si à ce sujet le Gambien se veut très confiant. “La nomination à elle seule est un plus pour la Gambie et j’en suis très content et la liste finale sera publiée en juin” a expliqué Gassama au sujet d’une prétendue pré-sélection dans une liste de 8 arbitres africains retenus pour la Coupe du Monde 2022.

“Je pense que j’ai suffisamment géré ma carrière et après ma retraite, je ne veux pas me lancer dans la politique ou quoi que ce soit d’autre. Je pourrais probablement travailler avec la CAF ou la FIFA”. Proche de la retraite, l’arbitre de 43 ans pourrait connaitre un autre sort le 21 mai 2022 après l’examen du recours de l’Algérie par la FIFA.

PAPA SAYS NEGATIVE CRITICISMS DON’T SHAKE HIM

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.