Nous contacter

Equipe Nationale

EN : Belmadi a-t-il bradé Aïssa Laïdouni ?

Publié

le

aissa laidouni tunisie emprunte

Il aurait pu jouer pour l’Algérie. Il était même disposé à le faire. Mais Aïssa Laïdouni (24 ans), né d’un père algérien, a fini par devenir international tunisien. Nombreux observateurs chez les voisins s’accordent à dire qu’il est un apport de qualité pour le milieu de terrain de la Tunisie. Sachant qu’il pouvait remplir le rôle d’un Adlène Guedioura (35 ans) à la courbe descendante, on pourrait penser que Djamel Belmadi, le sélectionneur des Verts, a -peut-être- laissé filer un renfort à forte providence.

Ce vendredi, il sera dans le camp adverse. Il pourrait forcer le regret. Ou pas. Toujours est-il qu’Aïssa Laïdouni pouvait au moins être testé pour voir ce qu’il aurait apporté. Concrètement, ça n’aurait rien coûté. Même si l’expérimentation n’est pas ce que Belmadi affectionne le plus.

On parle tout de même d’un milieu de terrain qui vient d’être élu joueur de l’année du championnat hongrois. Certes, ce n’est pas la plus excitante ou médiatisée des Ligues. Cependant, quand on se voit octroyer une distinction pareille, c’est qu’on est par-dessus la mêlée footballistiquement. Et puis, c’est bien plus compliqué de faire de la place dans une nation européenne réputée pour avoir des traditions dans la balle ronde et, par conséquent, du potentiel localement.

Il a (trop) attendu l’EN

Encore une fois sacré avec Ferencváros TC, il pourrait disputer la Ligue des Champions UEFA de nouveau. Une expérience qu’il a connue cette année en affrontant notamment le FC Barcelone et la Juventus Turin se faisant sortir dès la phase de poules. Il a pris part à 5 des 6 sorties dans le tour d’écrémage délivrant une passe décisive. En tout cas, cette petite désillusion collective n’a pas freiné le néo-Aigle de Carthage dans sa progression personnelle.

messi laidouni

Il est notamment devenu international avec la Tunisie après avoir attendu un signe des Fennecs. En vain. Le fait qu’il soit élu meilleur joueur du championnat de Hongrie confirme qu’on a à faire à un milieu de terrain d’une qualité confirmée. Et à 24 ans, il lui reste la marge de progression avec l’éventualité de rejoindre un championnat plus huppé tant ce type de récompenses individuelle ne peut qu’attirer la lumière des recruteurs et notamment en Bundesliga où il est régulièrement annoncé.

Qualités: apport défensif et lecture du jeu

Les médias locaux parlent d’un footballeur à la large palette. « Avec l’acquisition d’Aissa Laidouni, Ferencváros s’est beaucoup renforcé, il atteint le ballon de la même manière que très peu de joueurs sur le devant de la scène hongroise, secouant parfois deux adversaires, presque impossible à monter – jongler au milieu de terrain … Footballeur de 24 ans, il est surtout considéré comme un milieu de terrain défensif. Toutefois, il excelle non seulement en défense mais aussi dans l’organisation d’attaques », analyse le média Nemzeti Sport qui parraine le concours individuel.

aissa laidouni tunisie conference

Des atouts dont l’EN a pourtant grandement besoin quand on sait que Guedioura n’est pas vraiment au top de sa forme à bientôt 35 ans. D’accord, on a enregistré la venue d’un Ramiz Zerrouki dans l’entre-jeu. Un renfort qu’on pense qualitatif.

Suppléant conforme de Guedioura

Toutefois, sur le plan morphologique et de l’impact physique, Laïdouni est  plus proche de la Dababa Guedioura. L’ancien sociétaire du SCO Angers est quelqu’un de très rugueux et agressif (dans le bon sens). Il aime le contact. Ça lui a d’ailleurs valu 11 cartons en 38 rencontres avec son club lors de l’exercice écoulé. Une séquence dans laquelle il a aussi inscrit 3 buts et délivré 5 offrandes.

Le proverbe dit qu’« à cheval donné, on ne regarde pas les dents ». Laïdouni aurait probablement été un bon renfort pour El-khadra qui aura, sur le court terme, besoin de nouveau sang dans son compartiment. Il remplissait largement les critères pour avoir – au moins – droit à un test. Il l’a eu ailleurs. Chez nos voisins puisqu’il est de mère tunisienne. Et il n’a pas mis beaucoup de temps pour convaincre en étant désigné homme du match lors de ses deux premières apparitions avec les Aigles de Carthage. On espère qu’on ne s’en mordra pas les doigts. Surtout qu’il ne donne vraiment pas l’air d’être un bleu.

Laïdouni désigné homme du match face au RD Congo:

Revoir le passage de Laïdouni dans « C’est vous l’Expert »:

Aïssa Laïdouni : « La Ligue des Champions est mon apprentissage pour atteindre le haut niveau »

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.