Nous contacter

Equipe Nationale

CAN2021 : Ces jeunes talents à suivre

Publié

le

zorgane zerrouki amoura

Avant l’entrée en lice de l’Algérie en Coupe d’Afrique des nations 2021, ce mardi contre la Sierra Leonne (14h algériennes), on vous propose dans cet article de revenir sur les principaux jeunes joueurs algériens à suivre. Tous participeront à leur première CAN. 

Comme à chaque Coupe d’Afrique, quelques jeunes joueurs se révèlent aux yeux du continent africain et donnent un bon boost à leur carrière. Le dernier en date n’est autre que Ismaël Bennacer, qui avait été élu meilleur joueur de la CAN 2019 remportée par l’Algérie. Un élan qui lui a permis de signer dans le grand Milan AC. Avant lui, l’ailier droit Camerounais Bassogog avait décroché le même trophée en 2017, en ayant été par l’occasion l’un des grands artisants du sacre final des Lions Indomptables. Aujourd’hui au Cameroun, il est fort à parier que  quelques nouvelles pépites feront le plus grand bien à leurs nations respectives dans les dix années à venir. Mais focalisons nous sur l’effectif des champions d’Afrique en titre.

Ramiz Zerrouki (23 ans ; FC Twente) :

Depuis son entrée en jeu face à la Zambie (3-3) le 25 mars 2021, Ramiz pris de l’épaisseur en équipe nationale. Rapidement mis en confiance par Belmadi et intronisé comme titulaire, le sociétaire de Twente a mis  tout de même un peu de temps à se libérer dans l’entre-jeu algérien. Mais son très bon match face à la Tunisie (victoire 2-0) et son association en double pivot avec Belkebla, lui a donné plus d’assurance. Toutefois, certains observateurs doutent toujours de sa productivité face à des milieux costauds qui imposent un gros impact physique et de la vivacité. Mais ce se sentiment s’est un peu effrité après son excellent match face au Ghana en amical. Son grand QI football lui permet notamment de bien anticiper le jeu de l’adversaire, sans oublier sa justesse technique et son gros abattage sur le terrain. Sa maturité tactique qui fait rappeler sa formation à l’Ajax Amsterdam font de lui un élément très discipliné sur le rectangle vert. Nul doute qu’il pourrait se révéler lors de ce rendez-vous africain. D’autant plus que c’est un titulaire dans l’échiquier de Belmadi.

Adem Zorgane (21 ans, RSC Charleroi) :

Formé à l’académie du Paradou AC comme Bensebaini, Boudaoui, El Mellali et d’autres, Zorgane porte en lui l’identité du footballeur algérien. Très à l’aise balle au pied avec une touche technique très soyeuse et palpable, il apporte beaucoup de maîtrise au milieu de terrain. Transféré l’été dernier au RSC Charleroi, il  s’est rapidement imposé dans l’entre-jeu du club belge. Ce qui a poussé le sélectionneur national à le convoquer régulièrement. Le natif de Sétif a rendu de belles copies dans toutes les matches qui’il a pus jouer notamment le dernier en date face au Ghana, ou il avait formé un double pivot avec Ramiz Zerrouki. Néanmoins, il est peu probable qu’il soit un titulaire pendant cette CAN, hormis le premier match face à la Sierra Leonne car Feghouli (indisponible) et Bennacer (suspendus) obligeront le sélectionneur national à aligner l’ancien paciste. Mais comme Zerrouki, beaucoup d’observateurs attendent d’évaluer sa productivité face à un gros adversaire notamment sur les pelouses “africaines” ou il est difficile de poser le ballon.

Mohamed El Amine Amoura (21 ans, FC Lugano) :

Sur le front de l’attaque le lutin du FC Lugano pourrait aussi avoir son mot à dire. Même-si il fait figure de troisième attaquant dans la hiérarchie derrière Bounedjah et Slimani. Transféré cet été dans le club suisse du FC Lugano, le natif de Jijel dans l’est algérien avait fait ses preuves à l’ES Sétif la saison dernière en ayant marqué la bagatelle de 18 buts en 45 matches (TCC). L’on se rappelle notamment de sa magnifique frappe enroulée face à l’USM Alger à Bologhine. Sur le plan du jeu, il pourra apporter une bonne variété technique pour l’attaque algérienne. Son insouciance et son explosivité sont deux variables qui manquent dans une certaine mesure en pointe. En outre, son sens du but et son bon placement pourraient s’avérer fructueux en sortie de banc. Ses appels à la limite du hors-jeu peuvent être également dévastateurs pour l’adversaire. Enfin, il est à rappeler qu’il avait planté 4 buts en un seul match avec la sélection nationale A’ de Bougherra, en juin 2021 face au Liberia…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021