Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie – Guinée équatoriale: Pelouse de Japoma, l’autre adversaire

Publié

le

Stade Japoma

C’est une certitude, l’équipe nationale n’évoluera pas sur du billard dimanche prochain contre la Guinée équatoriale. En effet, la pelouse du stade Japoma était en très mauvais état. L’opération rafistolage est en cours. Sur un terrain mal en point, aller chercher les trois unités s’annonce compliqué. 

Pour ne rien arranger, la Côte d’Ivoire et la Sierra Leone se produiront trois heures plus tôt. Ce qui détériorera, un peu plus, la qualité du gazon. D’ailleurs, lors de la première sortie contre les Sierra-Léonais, on avait déjà remarqué que l’aire de jeu était médiocre. Cela n’a pas vraiment favorisé le jeu des Fennecs.

Coups de pied arrêtés, faiblesse et solution en moins

Faire jouer deux rencontres de suite sur le même terrain n’est jamais une bonne chose. Surtout quand les conditions climatiques ne favorisent pas l’entretien de l’herbe. Mais les Verts devront composer avec ce paramètre en se parant à tous les risques que cela comporte pour la mise en place d’un plan de jeu basé sur les transmissions de balle.

Par ailleurs, il y a une arme que les camarades de Youcef Belaïli ne maîtrisent pas vraiment et qui pourrait s’avérer salvatrice sur ce genre de surfaces. Il s’agit des coups de pied arrêtés. Sur 10 corners obtenus lors du premier match, El-Khadra n’a jamais su les concrétiser ni se montrer dangereuse dans cet exercice. La même chose pour les coups francs eux aussi mal-exploités. Sachant que le salut peut venir de ces phases quand le ballon a du mal à circuler et être acheminé vers le camp adverse, cela fait une corde à l’arc en moins. Cet aspect doit, plus que jamais, être travaillé et perfectionné par Djamel Belmadi et ses protégés.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021