Nous contacter

Equipe Nationale

Amical Algérie-Mali (1-1): Nul, carences et enseignements

Publié

le

Algerie avant

Pas de sixième victoire de suite pour l’équipe nationale qui s’est contentée d’un match nul (1-1) en réception du Mali en amical. Les quelques 15.000 supporters présents au Nouveau stade d’Oran “Miloud Hadefi” ont vu deux buts mais une prestation contrastée des Fennecs qui ont soufflé le chaud et le froid en une nuit d’automne.  

Les Verts n’ont pas mis beaucoup de temps pour entrer dans la partie. Dès la 2e minute, Saïd Benrahma a trouvé le poteau sortant sur une frappe dans un angle fermé. On sentait qu’ils voulaient prendre les rênes de la partie. Mais il y avait quelques flottement dans le milieu de terrain où Adem Zorgane n’a pas franchement brillé. Au contraire d’un Hicham Boudaoui qui a fait preuve d’une intelligence tactique remarquable en jouant derrière les trois attaquants.

Touba régale, Mahrez égale Madjer et Belloumi

D’ailleurs, c’est lui qui était derrière l’action dangereuse de Benrahma peu avant le quart d’heure de jeu. Une minute plus tôt, les Maliens étaient proches d’ouvrir la marque par l’intermédiaire du très disponible El Bilal Touré qui a failli tromper Anthony Mandréa d’une frappe enroulée. Certes, les visiteurs n’ont pas eu autant d’opportunités que les camarades de Karim Aribi sevré de ballon. Mais on a souvent vu le côté droit de l’EN à la peine. Notamment Houcine Benayada qui avait du mal sur les accélérations. Mais il a pu compter sur la vigilance de Mohamed Amine Tougaï pour rattraper le coup. Notamment sur cette frappe à la 23e minute devant laquelle il s’est interposé.

Si Benayada a manqué d’agilité, ce n’était pas le cas d’Ahmed Touba qui a brillé dans l’autre couloir. Particulièrement offensivement. D’ailleurs, c’est lui qui a obtenu le penalty qui a permis à Riyad Mahrez de décanter la marquer dans le temps additionnel (45’+2) après un raté à la 25e minute. Pour l’anecdote, en inscrivant son 28e but (78 capes), le Citizen a égalé les deux légendes Belloumi et Madjer. Ainsi, les locaux entraient aux vestiaires avec un avantage mince mais mérité.

Bennacer et Bentaleb en ré-ajusteurs mais…

Belmadi a remarqué que son milieu de terrain tanguait sur certaines phases. De ce fait, il remplaçait Zorgane et Zerrouki par Bennacer et Bentaleb. Toutefois, le côté droit de Benayada est resté exposé. Et c’est de cette zone que Mamdou Fofana a égalisé (58′) pour les Aigles d’une superbe reprise devant l’attentisme du latéral droit.

Passée l’heure de jeu, le coach d’El-Khadra a procédé à quatre remplacements de suite. Slimani, Léris, Amoura et Belaïli ont suppléé Aribi, Touba, Mahrez et Benrahma pour tenter de booster l’attaque Dz. Mais en face, il y avait un adversaire qui mettait beaucoup d’intensité et d’engagement. Le test était sérieux face à un barragiste pour la Coupe du Monde 2022. Et le score final de la partie était équitable entre les deux adversaires du jour. Place désormais au deuxième match, qui se déroulera dans trois jours, contre la Suède à Malmö.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.