Nous contacter

Actualités

Arbitrage : la CAF installe une direction des experts… mais que devient Djamel Haïmoudi ?

Publié

le

djamel haimoudi arbitre algerien

Dans le cadre de la restructuration de son arbitrage, la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé la mise en place d’une direction des experts des arbitres techniques dirigée par l’ancien referee international, le Rwandais Celestine Ntagungira.

Les deux vice-présidents de cette direction sont le Sud-africain Jérôme Damon et le Marocain Hadqa Yahya, lequel sera chargé de la VAR (Assistance vidéo à l’arbitrage). D’autre part, l’Égyptien Essam El Dine Abdel Fatah a été désigné à la tête de la zone Nord qui regroupe l’Algérie, l’Égypte, le Maroc, la Tunisie et la Mauritanie. Le Sénégalais Malang Diédhiou est responsable de la zone Ouest A. Les autres responsables de zones sont le Mauricien An Yan Lim Kee Chong pour la zone Sud, l’Ivoirien Noumandiez Doué pour la zone Ouest B et le Camerounais Divine Evehe pour la zone Centrale. Par ailleurs, la Béninoise Tempa Ndah sera la représentante de l’arbitrage féminin. Pour mémoire, l’instance africaine que dirige le Malgache Ahmad Ahmad avait sanctionné plusieurs arbitres africains pour diverses raisons.

Que devient l’ex-arbitre Djamel Haïmoudi ?

On notera qu’aucun Algérien ne figure sur les listes de la CAF alors que ce ne sont pas les compétences qui manquent. A ce titre, il est à souligner la disparition des radars de l’ancien grand arbitre algérien Djamel Haïmoudi (49 ans). Arbitre international de grande renommée (2002 à 2014), l’Algérien a été le premier arbitre à utiliser la goal line technology lors du Mondial des Clubs au Japon en 2012. Le natif de Relizane a fini une immense carrière en apothéose lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil arbitrant la petite finale Brésil-Pays Bas (0-3). Désigné 3 années d’affilée meilleur arbitre africain (2012, 2013, 2014) il n’a eu droit à aucune reconversion ni à la FAF ni à la CAF. « Un jour peut-être. Je laisse le temps au temps. Pour le moment, ce n’est pas possible. Il faut un climat sain et propre pour réussir dans un projet. Malgré la présélection d’un arbitre pour le Mondial 2018, l’arbitrage algérien est dans un tunnel noir. Il est pris en otage par les intérêts des uns et des autres. Nous sommes absents dans les compétitions féminines, de beach-soccer…Il faut avoir des objectifs et planifier un programme suivant l’âge, les compétences et suivant les modalités tracées par la FIFA », expliquait dernièrement Djamel Haimoudi qui a décidé de s’exiler en France en 2015 où il a ouvert une boulangerie dans le 10ème arrondissement à Paris tout en donnant des cours d’instruction pour la ligue parisienne. Une telle compétence manifestement oubliée…

Lire également :

le portrait de Djamel Haïmoudi par un site spécialisé sur l’arbitrage

haimoudi arbitre etchiali

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

Publicités